Mali: La mine d’or de Kalana (Somika.sa)

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Elle est la première mine industrielle mise en service au Mali en 1985. Le permis représente une superficie 387 km2. Elle est située à moins de 7 kilomètres du site de la mine Kodiéran (voir plus haut). La mine a plusieurs fois changé de partenaires. Elle est restée à l’arrêt de 1991 à 2004, après six ans d’exploitation par la société Sogemork. Aujourd’hui elle est la propriété de la société Avnel Gold Mining Limited, partenaire majoritaire à 80 % de la société Somika.sa, les 20% appartenant à l’Etat malien. En août 2009, Avnel a signé un contrat de partenariat stratégique (joint-venture) avec la société IamGold, principalement pour la recherche et le développement de la réserve. Ledit contrat entre les deux sociétés porte sur un investissement de 11 millions de dollars. Mais, ce jour (septembre 2012), IamGold a déjà investi 27,4 millions de dollars.
Ceci est un signe évident de l’espoir que suscite encore la mine de Kalana. En effet, les recherches devraient aboutir à la découverte de nouveau minerai et une production de deux (2) millions d’onces. Les réserves prouvées seraient, selon Somika.sa de 3 047 000 tonnes de minerai avec une teneur de 10,2g/t soit l’équivalent de 981 000 onces c’est-à-dire 30,5 tonnes d’or. Dans sa phase actuelle, Kalana produit en moyenne seulement quelques 360 kilogrammes d’or avec des pics de 700 kilos en 2006, 2007 et 2008. Même à l’époque de la Sogemork la mine n’avait atteint ce niveau de production. De sa mise en exploitation à nos jours, la mine a produit 8 tonnes d’or dont 5,47 tonnes depuis la reprise de la mine par la société Avnel. Elle a rapporté au trésor public malien quelques 45 milliards FCFA.

Au cours des 10 premiers mois de l’année 2012, la mine de Kalana a produit 350 kilogrammes d’or. Les équipements miniers à Kalana sont souvent inadaptés et leur vétusté ralentit le rythme de la production, affirme un haut responsable du ministère des Mines. Les responsables de la mine placent un grand espoir sur les 75 km2 de Fougadian. Ceux de IamGold que nous avons rencontrés sur place disent «avoir bonne foi que Kalana sera une grande mine». Et pour cause, à l’époque où Somika.sa s’appelait la Sogemork, les Russes ont construit l’usine sur du minerai d’or. Autrement dit, le site actuel de l’usine sera déplacé, disent les responsables actuels. La Somika.sa emploie 408 employés. Enfin, depuis plus de trois ans Somika.sa attend le reversement par l’Etat de crédit TVA d’un montant de 677 millions FCFA. La question a été soumise au ministre Amadou Baba SY.

Source: chambre des mines du MALI

 

Par croissanceafrique.com

 

croissanceafrik@gmmail.com

 

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité