RÉGION DE SÉGOU, INSÉCURITÉ : ATTAQUE DU POSTE DE SURVEILLANCE DE LA GENDARMERIE DE ZANBOUGOU, REGLEMENT DE COMPTE OU ACTE TERRORISTE ?

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

 

Le poste de surveillance de la gendarmerie à ZANBOUGOU, sur la route de Bamako à une cinquantaine de kilomètres de Ségou, a été la cible d’une attaque, ce lundi 2 avril, dans les environs de 20h50mns. Des bandits armés non identifiés, a bord de motos ont attaqué le poste. Bilan 1 gendarme tué et le poste incendié.

Selon une source sur place, l’attaque s’est produite au moment où les éléments du poste étaient tous réunis et causaient entre eux. Les bandits en s’approchant du poste ont fait des tirs non ordonnés. Les gendarmes en sentant les tirs se rapprochés d’eux, se sont mis à l’abri. L’adjudant chef Amara Sogoba, chef de poste s’est enfermé dans le poste et les autres éléments se sont positionnés ailleurs. Les bandits vont défoncer la porte du poste et tirer à bout portant sur le chef de poste. Quelques minutes plus tard les bandits quittèrent les lieux. L’opération a été très rapide, selon notre source.

Et toujours selon cette source, depuis une semaine, les gendarmes de ZANBOUGOU avaient été alertés. La tension était montée entre les populations environnantes et les éléments de la gendarmerie. Les motocyclistes étaient devenus objets de contrôle. Chose qui a créé la tension en sourdine. Ce lundi 2 avril, une scène d’interaction s’était produite entre les gendarmes et des motocyclistes. C’était vers 10heures dans la matinée. Alors, au regard de la situation, la piste de règlement de compte n’est pas à exclure.

Le nombre de bandits n’est pas déterminé. Personne ne peut dire combien ils étaient surtout que leur opération a été très rapide. Ce qui veut qu’aucun bandit n’a été trouvé.

Douba Dembele

Croissanceafrique.com

 

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité