Mali, 87ème session ordinaire du conseil d’administation de l’INPS:une prévision de 154.506.970.000 FCFA, il a été encaissé 154.475.552.396 FCFA, soit un taux de réalisation de 99,9%.

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

L’Institut National de Prévoyance Sociale (I.N.P.S) a abrité le Vendredi, 11 Mai 2018 dans ses locaux la 87ème Session Ordinaire du conseil d’administration présidé par M. Mamadou S Coulibaly, Président du Conseil d’Administration. Ce conseil a été l’occasion pour le Président du conseil de souhaiter une bonne fête du travail à l’ensemble du personnel et des partenaires sociaux et de faire également un bilan des réalisations effectuées durant l’année 2017.

 
L’INPS est une structure qui intervient dans le domaine de l’action sociale et de la solidarité. Sa mission consiste à recouvrer les cotisations sociales prélevées sur les salaires des travailleurs et les revenus des non-salariés pour servir les différentes prestations prévues par le Code de Prévoyance Sociale au titre des prestations familiales, des accidents de travail et des maladies professionnelles, de l’assurance vieillesse invalidité et allocation de survivants.

 
Le conseil d’administration avait comme ordre du jour l’examen et l’adoption du rapport d’activités 2017 de l’Institut National de Prévoyance Sociale. A cet effet, il a été déclaré par le Président du conseil d’administration que le programme d’activité a été élaboré et exécuter autour d’activités émanant du Plan Stratégique 2014-2023 de l’INPS. Ainsi, sa mise en œuvre a permis à l’Institut National de Prévoyance Sociale de connaître entre autre des avancées majeures en matière de protection sociale. Sur trente-six activités programmées en 2017, dix-huit ont été entièrement exécutées, onze sont partiellement exécutées et sept non exécutées.
Soucieux de l’amélioration continue de la qualité du service rendu l’Institut National de Prévoyance Sociale a fait d’énorme progrès dans les réalisations de l’exercice 2017 qui se présente comme suit :
Au plan de la couverture sociale, le nombre de cotisants inscrits aux régimes gérés par l’INPS est passé de 281.755 en 2016 à 310.640 en 2017 connaissant ainsi une hausse de 10%. Le nombre d’adhérents au régime de l’Assurance Volontaire a atteint 4.986 assurés directs ;
Au plan des structures sanitaires, les consultations médicales ont concerné 107.745 personnes en 2017 contre 150.454 personnes en 2016 ;
Au plan de l’amélioration de la qualité des services rendus aux usagers, la télé-déclaration a été installée chez plus de 1.035 employeurs et un partenariat a été noué avec un opérateur économique de télé phonie mobile pour le payement par transfert monétaire des pensionnées de certaines zones d’insécurité.
Sur la maîtrise des charges techniques, un programme de contrôle physique des bénéficiaires de pension a permis de suspendre le paiement de plus de 5.000 pensions ;
Dans le domaine de la délégation de gestion de l’Assurance Maladie Obligatoire, les prévisions de recettes ont été réalisées à hauteur de 95% et tous les prestataires de soins ont été remboursés dans les délais contractuels ;
Le Président du Conseil d’Administration n’a pas oublié de rappeler que l’année 2017 a été aussi marquée par :
Le recrutement de nouveaux agents pour pallier les insuffisances en nombre d’agents et en compétences des structures ;
La tenue de la convention franco-malienne de sécurité sociale, ce, après plusieurs années d’attente ;
La réalisation de l’étude actuarielle de l’ensemble des branches des régimes gérés par l’INPS ;
La poursuite de l’apurement du fichier des employeurs et la relance des débiteurs ;
La poursuite du programme de gestion des comptes individuels ;
Les campagnes d’information et de sensibilisation des usagers, avec un accent particulier sur la promotion de l’Assurance Volontaire et l’AMO.
Au plan des finances, l’état de réalisation des objectifs est le suivant :
Au titre des recettes, sur une prévision de 154.506.970.000 FCFA, il a été encaissé 154.475.552.396 FCFA, soit un taux de réalisation de 99,9%.
Ces recettes sont en augmentation de 13,51% comparées à l’exercice 2016.
Au compte des prestations servies, les dépenses sont de 69.815.247.842 FCFA contre une prévision de 70.212.516.080 FCFA, soit un taux d’exécution de 99 %. Ces dépenses techniques sont en augmentation de 7% comparées à l’exercice 2016.
Après la présentation d’un bilan aussi positif au compte de l’année 2017, le Président de Conseil d’Administration a pris l’engagement de poursuivre des efforts en vue de l’amélioration des performances de recouvrement des cotisations, de diversifier les ressources et de maitriser l’ensemble des charges. En effet, pour plus d’efficacité toutes ces actions sont orientées vers la satisfaction des usagers et l’élargissement de la couverture sociale.
La fin du Conseil d’Administration a été marqué par des remerciements et de la reconnaissance de la part du Président du Conseil d’ Administration, M. Mamadou s. Traoré envers tout le personnel de l’I.N.P.S pour les efforts fournis et l’excellente contribution pour le bon fonctionnement de la structure.

Aïssatou Traoré, journaliste économique, rédactrice en chef du site d’information économique croissanceafrique.com

 

Mail: ccroissanceafrik@mail.com

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité