Financement islamique CBI BARAKA : Coris- Bank ambitionne de bancariser des opérateurs économiques

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

L’information a été donnée par Cheick Tidiane Traoré, chargé d’affaires de finance islamique à Coris- Bank. C’était lors de la 8è édition de la journée des banques et établissements financiers du Mali, tenue le vendredi 11 mai 2018 au palais des sports de Bamako.
Outre les conférences débats, les organisateurs ont érigé des stands pour présenter des produits et services innovants des différentes banques exerçant au Mali. Mettant à profit cette opportunité, la direction générale de Coris- Bank a fait étalage de son nouveau produit dénommé solution de financement islamique (CBI BARAKA). Pour rappel, son lancement s’est déroulé récemment à Bamako.
Selon Cheick Tidiane Traoré, ce nouveau produit permet à Coris-Bank de travailler avec un autre mode de financement. « Le concept islamique date depuis l’époque du prophète Muhammad (PSL) où l’on a rendu illicite l’usure », explique-t-il. Avant de préciser que c’est dans ce contexte que Coris-Bank a décidé de lancer ce produit pour permettre à nombre d’opérateurs économiques d’être bancarisés. Pour lui, ceci est important quand on sait que beaucoup de commerçants du grand marché de Bamako ne savent pas où déposer leur argent.
Par ailleurs, l’exploitant revient sur la finance islamique qui est présentée comme une finance éthique, responsable et non –spéculative. Car elle est soumise à la loi islamique (charia). La Finance islamique répond à 5 principes : l’interdiction de l’intérêt ou de l’usure(Riba), la prohibition des secteurs économiques (alcool, jeux d’argent, le tabac, la drogue, la pornographie). Pour la finance islamique il existe une clause d’obligation de partage des profits ou des pertes entre tous les associés (entrepreneurs et financiers) en plus de l’obligation d’adosser toute transaction financière à un actif tangible.
La branche de finance islamique de Coris-Bank à travers son produit dénommé solution de financement islamique (CBI BARAKA) offre à sa clientèle une gamme de produits et services conformes aux principes de la finance islamique que sont Mourabaha-Wadia- Moudharaba- Ijara.
Mahamane Maïga

 

Mail: croissanceafrik@mail.com

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité