La Chambre de Commerce Africaine du Guangdong construit une nouvelle plate-forme d’investissement à l’étranger de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Récemment, s’est tenue une session de travail, organisée par la Chambre de Commerce de Guangdong en Afrique, le Comité de la province de Guangdong pour la promotion du commerce international, le Groupe Guangdong New Southern Group et l’Institut des études Africaines de l’Université d’études étrangères de Guangdong ainsi que les principaux responsables des unités et des institutions sur l’investissement en Afrique. A noter la présence également de consulats et consuls généraux de 10 pays africains à Guangzhou, dont le Nigéria, le Congo Brazzaville, le Soudan, le Mali, la Cote d’Ivoire, la Zambie, l’Angola, l’Ethiopie, le Sénégal et l’Ouganda. La session de travail a été centrée sur les possibilités d’investissement sur le continent africain.

« Investissement en Afrique » Guangdong pour participer à la croissance du commerce grâce à la nouvelle route de la soie »

Au cours des dernières années, avec la mise en œuvre de l’initiative « ceinture et route », de nombreuses entreprises du Guangdong, une province économiquement développée en Chine, ont élargi leurs investissements à l’échelle internationale. Dans le cadre de la coopération sino-africaine, la province du Guangdong, le Conseil pour la Promotion du Commerce International et le Groupe Guangdong New South envisagent d’installer une chambre de Commerce Générale de Guangdong en Afrique, afin de promouvoir le développement des investissements de la province de Guangdong sur le continent africain et de créer des emplois au niveau local en Afrique.

▲Déclaration du soutien du Nigeria à la AGAC par Mr le Consul général du Nigeria à Guangzhou

“Guangdong est une région clé pour les investissements en Afrique” Le vice-président du groupe préparatoire de la Chambre de commerce du Guangdong en Afrique, M. Yuejin, a déclaré qu’à l’heure actuelle, les exportations du Guangdong vers l’Afrique ont maintenu une croissance rapide, qui est une partie importante de la province du Guangdong. Les exportations du Guangdong et de l’Afrique sont essentiellement composées de produits mécaniques et électriques et de produits traditionnels à forte intensité de main-d’œuvre, tandis que les importations sont principalement constituées de diamants et de produits de base. Des avantages complémentaires évidents en termes de main-d’œuvre, de terres, de ressources naturelles, de structure industrielle, de capital et de technologie, offrant ainsi de bonnes opportunités aux entreprises en Afrique.

▲ Présentation du plan de travail de l’AGAC par la Vice Présidente et vice secrétaire générale de l’AGAC Mrs. Tracy Huo

Les représentants des consulats de nombreux pays africains ont indiqué les uns après les autres qu’ils soutiendraient vigoureusement le travail de la Chambre de commerce générale du Guangdong en Afrique et renforceraient l’interaction et la coopération. Pendant les activités, la Chambre de commerce générale du Guangdong et tous les consulats généraux africains de Guangzhou ont également initié la création de l’école de commerce africaine, qui attache de l’importance à la formation des jeunes chinois et africains, et surtout pour le personnel non affilié au secteur des investissements, les entreprises du Guangdong devraient dès lors investir dans ce domaine.

Construire une plate-forme pour que plus d’entreprises chinoises « sortent »

« L’Afrique possède de riches ressources en main-d’œuvre et un environnement écologique de qualité, mais aussi de larges perspectives de développement », a déclaré Zhu Layi, président du groupe Guangdong New South et principal sponsor de la Chambre de commerce du Guangdong en Afrique.

Auparavant, le groupe Guangdong New South s’était investi en Afrique pour promouvoir le projet «élimination rapide du paludisme par l’artémisinine (FEMSE)». Ce projet a remporté la reconnaissance unanime du marché africain. Ces dernières années, le Groupe a activement répondu à l’initiative chinoise « ceinture et route ». Cette initiative a permis d’établir la zone de libre-échange de Ogun Guangdong au Nigeria et d’établir la zone économique spéciale de Pearl River au Kenya, afin de créer une plate-forme permettant à davantage d’entreprises chinoises de s’exporter.

Comment la Chambre de commerce du Guangdong en Afrique jouera-t-elle son rôle dans l’avenir? Zhulayi a déclaré qu’à l’avenir, il dirigera diverses branches de la Chambre de Commerce Générale du Guangdong en Afrique et des institutions financières tierce dans le but de construire ensemble des chaînes de la réplication de l’expérience réussie dans la zone de libre-échange.

Par ailleurs dans la perspective de construire ensemble le centre médical de médecine chinoise, et favoriser la promotion de la culture de la médecine chinoise; des institutions et des groupes de réflexion conjoints ont créé par exemple l’Institut africain de développement stratégique et ont consolidé les ressources financières nationales et africaines pour initier la création de banques en Afrique. A travers la Chambre Générale de Commerce du Guangdong en Afrique, la réalisation des échanges de centaines d’institutions en Afrique, un milliard d’investissement, et la promotion de l’emploi de 100.000 personnes, contribueront à la transformation verte de l’Afrique.

Lin Tao, président du Conseil provincial du Guangdong pour la promotion du commerce international, a déclaré qu’il améliorera le mécanisme pour promouvoir le développement de la Chambre de commerce du Guangdong en Afrique dès que possible. Dans le même temps, il guidera Guangdong à coopérer avec les pays africains en matière de capacité de production et développement des projets potentiels de coopération sino-africaine, en mettant l’accent sur le rôle de la Chambre de commerce générale du Guangdong en Afrique et de ses succursales dans les entreprises publiques chinoises. Le service et la sauvegarde du rôle des entreprises de la province de Guangdong en Afrique dans le développement africain devraient les guider vers une émergence avec les entreprises locales.

source: Radio chine Internationale

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité