Assemblées annuelles du FMI et du Groupe de la Banque mondiale à Bali : Le développement économique du Mali au cœur des discussions

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

C’est ce qui ressort en substance de la mission de travail du ministre de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou CISSE, qui a pris part, du 12 au 14 octobre 2018, aux Assemblées annuelles des Conseils des Gouverneurs du Fonds monétaire international (FMI) et du Groupe de la Banque mondiale.
Ces assises se sont déroulées du 08 au 14 Octobre 2018, à Bali-Nasu Dua en Indonésie. Il était accompagné par le ministre de l’Economie Numérique et de la Communication, Arouna TOURE, la Présidente de l’Association des Professionnels des Banques et Etablissements Financiers (APBEF) Mme TOURE Coumba SIDIBE, le Directeur national de la BCEAO, Konzo TRAORE, des cadres du ministère de l’Economie et des Finances.
Selon Mahamet Traoré, chargé de communication au ministère de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou CISSE a mené plusieurs discussions avec les hauts responsables des institutions financières et de développement.
Il ressort que les questions de développement économique, l’état de la coopération entre le Mali et les institutions économiques et financières, notamment avec celles de la Banque Mondiale et du Fonds monétaire international, ont été au cœur des discussions lors de cette mission de travail avec pour objectif d’explorer et de mettre en œuvre toutes les opportunités visant le développement durable et inclusive au Mali.
Les Assemblées annuelles ont été l’occasion de partager le développement récent des politiques économiques et financières dans le monde ainsi que les nouvelles politiques et stratégies en matière de développement économique pour accélérer les progrès vers la réalisation du double objectif poursuivi par le Groupe de la Banque mondiale : mettre fin à l’extrême pauvreté d’ici 2030 et promouvoir une prospérité partagée parmi les 40 % les plus pauvres de la planète.

Mahamane Maïga

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité