Startup : Bamako abrite the Policy Hackathon du Mali

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Ouverture à Bamako Policy Hackathon du Mali, organisé par le Mal’Innov et l’i4Policy en partenariat avec le groupe de la Banque mondiale (ITALIAN AGENCY FOR DEVELOPMENT COOPERATION). Cet événement bénéficie de l’appui du ministère de l’Economie numérique et de la Communication. C’était ce mardi 30 octobre 2018 à Bamako. Le thème de cette rencontre était axé sur le slogan « Améliorons ensemble l’écosystème entrepreneuriale du Mali ».

Le Policy Hackathon a rassemblé les acteurs clefs de l’écosystème entrepreneurial du Mali afin qu’ils conçoivent ensemble des politiques publiques visant à améliorer le climat des affaires pour les startups et PME innovantes. Selon les organisateurs « Il s’agit d’un des projets phares du Tubaniso Agribusiness & Innovation Center (TAIC) le futur hub régional pour le développement et le financement de l’innovation au Sahel. Le TAIC est soutenu par la Banque mondiale, ICRISAT et le secteur privé » affirment-ils.

A l’issu des travaux une startup nous dira que le fait « d’utiliser le Facebook est différent de l’internet » précise-t-elle. Ce n’est pas tout car l’utilisation du numérique est une obligation pour toutes entreprises qui optent pour l’innovation et l’émergence d’un pays. En réalité la « nouvelle technologie de l’information mène à « tout » dira une autre startup.

Pour assurer la pertinence des mesures proposées, une méthode innovante de Co-création de politiques publiques a été adoptée. Les décideurs publics ont présenté leurs initiatives et les acteurs de l’entrepreneuriat et de l’innovation se sont mis dans la peau de ces derniers pour faire des recommandations concrètes qui répondent aux principaux défis qu’ils auront identifiés. Le Policy Hackathon à Bamako s’inscrit dans un mouvement panafricain mené par l’i4Policy, les gouvernements et les écosystèmes entrepreneuriaux africains. L’i4Policy est une alliance de hubs d’innovation à travers l’Afrique travaillant en collaboration avec les décideurs publics dans le but d’accélérer l’entrepreneuriat innovant et l’employabilité des jeunes.

En matière de communication marketing les startups ont proposé des solutions qui permettront à l’amélioration de la sécurité et l’assurance de vie d’une entreprise. Pour d’autres ; il faudra motiver les personnels d’une entreprise à travers une gestion des ressources financières. Une participante affirmera que « quand on emploie quelqu’un ; il qu’il ait un salaire » dit-elle. Aujourd’hui le Mali regorge des jeunes startups qui évoluent dans plusieurs secteurs que sont : l’agro business ; l’informatique ; de l’industrie ; de la communication « médias » etc. c’est pourquoi les startups demandent ; l’appuis du gouvernement de la République du Mali afin d’aider ou donner une nouvelle chance aux futures jeunes entrepreneurs. A cela s’ajoute aux appuis techniques et financiers des partenaires qui ; sans nul doute permettrons à l’améliorations de l’écosystème entrepreneuriale du Mali ; d’Afrique et d’ailleurs.

Daouda Bakary KONE
Source : croissanceafrique.com

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité