Sans Ali Bongo Ondimba, le conseil des ministres du Gabon concocte un emprunt

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Le vice-président Pierre-Claver Maganga Moussavou, « ancien opposant », a dirigé son premier conseil des ministres suite à une décision de la Cour constitutionnelle après réaménagement express de l’article 16 de la Constitution.

Tenu vendredi le 16 novembre à Libreville, le premier conseil des ministres sans le président Ali Bongo Ondimba, hospitalisé, a adopté un projet de texte autorisant l’Etat à contracter un emprunt d’un montant équivalent à 19,8 milliards de F CFA auprès de la China Construction Bank Corporation.

Présentée par le ministre de l’économie, de la prospective et de la programmation du développement, cette opération, selon l’exécutif, s’inscrit dans le cadre du plan de financement de la construction du Palais des Sports de Libreville.

C’est le tout premier conseil des ministres tenu en l’absence d’Ali Bongo Ondimba depuis sa réélection contestée d’août 2016. Il a été dirigé par son vice-président Pierre-Claver Maganga Moussavou, ancien « opposant », suite à une décision de la Cour constitutionnelle qui a expressément réaménagé l’article 16 de la Constitution en sa faveur.

Le conseil a de même voté un second projet de texte portant sur la création d’un Comité national de la dette publique (CNDP). « Ce projet de texte vise l’appropriation du Règlement Communautaire relatif au cadre de référence de la politique d’endettement public et de gestion de la dette publique dans les Etats de la CEMAC. Ce cadre prévoit la mise en place d’un organe de coordination de la politique d’endettement dans chaque Etat membre », indique-t-il.

Hamadoun Alphagalo

Source: croissanxeafrique.com

Mail: croissanceafrik@gmail.com

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité