CNLPAL: Renforce sa capacité de lutte contre les armes légères au Mali

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Atelier d’échanges et de renforcement des capacités des organisations de la société civile en matière de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre au Mali, est ouvert, le 5 décembre 2018 au Mémorial Modibo Keita. Présidé par le commissaire principal Eladji Youssouf Maïga, représentant du MSPC.

Aujourd’hui, nul n’ignore la situation d’insécurité au Mali et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre. En effet, cette circulation illicite des armes légères et de calibre rendent plus urgentes les actions et démarches pouvant contribuer à prévenir les conflits et renforcer la paix et la sécurité, sans lesquelles aucune action durable de développement n’est possible.
Par conséquent, la première CNLPAL fut créé par le décret n° 96-304/P-RM du 14 novembre 1996 portant commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères sous le président Alpha O Konaré et redynamiser la commission sous le régime d’ATT. Vu sa grande mission d’assister les plus hautes autorités du pays à lutter contre la prolifération des armes légères et de calibre au Mali. Raison pour laquelle la secrétariat permanent de CNLPAL, a organisé avec l’ONG MAG qui joue un très grand rôle ayant l’objectif de protéger la société civile contre le danger, un atelier d’échanges et de renforcement des capacités des organisations de la société civile afin d’atteindre leur but de lutter contre la prolifération des armes légères et de petit calibre au Mali et consolider la paix.

Le commissaire principal, Eladji Youssouf Maïga, représentant du Ministre de la sécurité et de la protection civile, a salué tous les gens présents à cet atelier. Il a dit que la lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre est l’un des soucis premiers des plus hautes autorités du pays.

Ainsi, pour se doter d’un outil de travail, le secrétariat permanent a entrepris avec l’appui de MAG, l’élaboration du nouveau plan d’action 2019-2023 au cours duquel un atelier de consultation a été organisé dans toutes les régions du Mali et le district de Bamako auquel, certains d’entre vous ont participé, a affirmé le commissaire principal.

Au cours de ces trois jours de cet atelier il y aura les échanges d’idées et le partage des expériences entre les participants, dit-il.

Hamadoun Alphagalo

Source: croissanceafrique.com

Mail: croissanceafrik@gmail.com

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité