Infrastructures sportives : le nouveau stade de Tizi Ouzou deux fois plus cher que celui de la Juventus

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Le nouveau stade de Tiz Ouzou, dont les travaux ont démarré en 2010, accuse non seulement un énorme retard quant à sa livraison, mais coûtera en sus les yeux de la tête à l’Etat algérien.

5000 milliard de centimes, tel est le coût du nouveau stade de Tizi Ouzou. Et c’est le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, lui-même, qui l’a annoncé lors d’une visite d’inspection du chantier.

Réalisé par le groupement d’entreprise algéro-turc ETRHB Haddad et Mapa Insaat, le projet en question devait initialement revenir à 3776 milliards de centimes. Mais cette enveloppe financière a due être revue à la hausse pour atteindre près de 5000 milliards de de centimes, selon la fiche technique présentée in situ.

Si on s’amuse à faire des calculs suivant le taux de change officiel actuel, le nouveau stade de Tizi Ouzou aura couté environ 350 millions d’euros. Un montant des plus exorbitants pour une enceinte de 50.000 places. Par exemple le stade du Sporting Lisbonne, El Estádio José Alvalade XXI de la même capacité a couté la bagatelle de 154 millions d’euros. La Juventus de Turin a, quant à elle, déboursé quasiment la même somme pour s’offrir son  joyau (155 millions d’euros).

Hacen Guenoun  

 

Algérie monde infos.com

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité