Voeux de l’année 2019, le président Ouattara à évoqué la réforme électorale en Côte d’Ivoire

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

En Côte d’Ivoire, la réforme de la Commission électorale indépendante démarrera en janvier. C’est ce qu’a annoncé le président ivoirien Alassane Ouattara dans son traditionnel message de vœux à la nation ivoirienne. La composition de la commission électorale ivoirienne est jugée déséquilibrée en faveur du pouvoir par l’opposition et la Cour africaine des droits de l’homme. L’annonce de cette réforme en vue de la présidentielle de 2020 était une promesse du président Ouattara faite en août dernier.

« Les différentes échéances attestent du bon fonctionnement de la Commission électorale indépendante, qui est le fruit d’un large consensus de tous les acteurs politiques ivoiriens, a expliqué Alassane Ouattara. Toutefois, la nouvelle composition de la Commission électorale indépendante, pour prendre en compte les recommandations de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, sera effective pour les élections de 2020. J’ai instruit le Premier ministre à l’effet d’inviter dès le mois de janvier 2019, les responsables des partis politiques à se joindre au gouvernement en vue du réexamen de la composition de la Commission électorale indépendante. J’exhorte tous les acteurs, y compris la société civile, à participer activement à ces rencontres. Je souhaite que les échanges et contributions se fassent conformément à notre tradition de dialogue, d’ouverture et de respect afin de renforcer la confiance dans ce maillon essentiel du processus électoral. »

Lors de ses vœux, le président ivoirien a également déploré les « violences » qui ont eu lieu dans certaines localités lors des élections municipales et régionales en fin d’année et promis que des poursuites seront engagées contre les auteurs et commanditaires de ses actes, sans plus de précisions.

Alassane Ouattara a enfin annoncé la mise œuvre par le gouvernement dès 2019 d’un programme social d’un montant global de 727,5 milliards de francs CFA (1 milliard d’euros) sur deux ans et dont les détails seront présentés en début d’année.

 

Amadoun Alphagalo

Source : croissanceafrique. com

 

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité