Mali : Le PACP présente ses vœux de l’année 2019 à la presse

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.


Une cérémonie de présentation des vœux qui s’est déroulée au siège dudit parti à kalaban-Coura, ce mardi 15 décembre 2019, le bureau politique nationale du parti pour l’action civique et Patriotique (PACP). Elle a enregistré la présence de l’ensemble des membres du politique national et sympathisants du parti du soleil levant (PACP). C’était en présence du président d’honneur du parti pour l’action civique et patriotique SE Yeankoro YEAH SAMAKE, de Mory SAMAKE président du bureau politique national, de M. Odiouma KONE secrétaire à l’organisation du bureau politique national et le secrétaire général M. Younoussa DEMBELE et Mme Marissa SAMAKE COUTHINHO, l’épouse de SE Yeak Samaké.

A sa prise de parole le vice-président du bureau politique national du parti du soleil levant M. Mory SAMAKE a remercié l’ensemble des membres et sympathisants du parti pour l’action civique et patriotique (PAPC). Selon lui, « le PACP se porte bien » et de dire que le parti s’est implanté dans plusieurs localité du Mali et d’ailleurs. Et d’ajouter que le PACP a toujours défendu le bonheur des maliens à travers une meilleure manière politique « Le PACP a toujours été dans la recherche du bonheur. Nous avons enregistré des adhésions individuelles que collective » dit-il.

Pour Mory SAMAKE, le bilan du parti du levant est positif par rapport aux années précédentes « En 2019, nous en convenions que le bilan est positif », nous a laissé entendre. Le parti pour l’action civique et patriotique exhorte le gouvernement malien à converger vers l’innovation de l’agriculture, commerce, pèche et le développement de l’économie numérique « il faut promouvoir l’agriculture, le commerce, la pèche et la nouvelle technologie au Mali » a – t –il exprimé le vice-président.

D’autre part, Mory SAMAKE, affirme que pour résoudre le communautaire dans la région de Mopti entre dogons et peulhs et la future élection du projet référendaire « qu’il faut privilégier le dialogue entre les communautés dans la région de Mopti (dogon-peulh) et pour le futur projet référendaire qu’il va falloir favoriser une large concertation, et d’ajouter que je cite « Nous demandons tout simplement une concertation large autours du projet référendaire et pour résoudre le problème du centre, il faut privilégier un dialogue franc entre les différentes communautés » a – t –il proposé.

Concernant la position du PACP sur l’échiquier politique nationale, le vice-président du parti du soleil levant affirme que « quand les choses s’évoluent, la politique évolue. Le PACP est un parti membre de l’Alliance « Ensemble pour le Mali. ». Pour le fameux projet de l’éducation sexuelle complète, il affirme qu’en son temps le parti avait dénoncé et demandé l’arrêt immédiat du projet dans un communiqué » ; a-t –il précisé.

En ce qui concerne les tiraillements entre IBK et Soumaila Cissé, Mory SAMAKE dira que « le Mali ne s’arrête pas à IBK et soumaila Cissé. Pour lui, le peule malien doit faire face à l’essentiel. Pour la main tendue d’IBK, il affirme qu’il ne faut pas se limiter à la main tendue d’IBK mais que « nos mains doivent être tendues et non la main tendue. Ça doit dépasser la personnalité de ces deux individus (IBK-SOUMAILA CISSE »

Daouda Bakary Koné

Source : Croissanceafrique.com

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité