Mali : Le gouvernement lance son premier concours des start-ups, le ministre Harouna Modibo TOURE à la manœuvre.

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Selon plusieurs observateurs « Ce camp numérique est un option avec des commandants et des troupes ». Il faut donc comprendre que c’est une bataille fraternelle et géniale que le ministre Malien de l’économie numérique et de la communication, qui a d’ailleurs déclenchée entre 30 startupeurs. Dans son intervention , le ministre TOURE affirme que « les trois premiers meilleurs iront ailleurs se fortifier et s’enrichir afin de visiter les grandes entreprises américaines entre les couloirs de la silicon Valley aux États Unis (Amérique).

Pour sa part le directeur national de l’économie numérique, Hamidou Togo, précise que ces jeunes ont des valeurs à faire valoir au compte du Mali et de dire que « nous ne sommes pas seulement un pays de guerre ou de lutte contre le terrorisme », a-t-il précisé.

Il s’agit de créer une certaine visibilité autour de cette idée qui a été lancée le 29 Novembre pour une inscription qui aura duré presque un mois. « Au total 178 postulants ont été recensés et parmi lesquels une trentaine, les meilleurs, ajoute  Hamidou Togo, ont été présélectionnés »,. Notons que le jury est composé du Ministère de l’économie numérique et de la communication avec sa tête le secrétaire général assure la présidence et du secteur privé.

A sa prise de parole, le ministre de l’Économie Numérique a d’abord félicité l’accompagnement du Président Ibrahim Boubacar Keita, de son premier Ministre et de tout le gouvernement qui, malgré des contraintes budgétaires, ont pu avoir trois bourses d’études. Il également fait une belle et spéciale mention à l’AGEFAU qui a financé les premiers pas du projet. Selon lui, « Ce concours contribue au rayonnement de notre pays, c’est aussi la concrétisation de la vision du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, qui consiste à mettre au cœur de son mandat, les jeunes à tous les niveaux » s’est-il réjouit le ministre TOURE.

Et de dire que l’opportunité de cette liberté est donc de montrer leurs talents afin de magnifier le pays. Que « même si la présidence de la commission est assurée par le département de la communication, le ministre Touré a précisé « qu’il n y a eu aucune immixtion dans le choix des 30 lauréats retenus. Il a solennellement remercié le PM pour son accompagnement.

Dors et déjà, les futurs lauréats sont pressé car il va s’agir de montrer leurs talents, prouver pour exploser leurs savoir faore dans un monde en pleine mutation à travers la domination des Nouvelle technologie de l’information et de la communication.  Les 3 lauréats partiront visiter les différents QG des plus grandes entreprises Américaines en Silicon Vamley aux États Unis. Ils prendrons part bien-sûr à la découverte des géants aux Amériques. Il s’agira de visites d’échanges à  Readwrite, visites d’échanges également à Apple, à Google, à Facebook et àAmazon. Une opportunité pour favoriser l’utilisation de la nouvelle technologie dans notre pays, gage d’une réduction de taux de chômage en République du Mali.

Daouda Bakary Koné

Source : Croissanceafrique. com

Articles relatives

1 COMMENT

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité