Mali : Bamako a abrité l’Assemblée Générale de la zone 2 ACNOA

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Ce samedi 02 Février 2019, l’Association des comités nationaux Olympic d’Afrique (ACNOA) a tenu son assemblée générale de la zone deux (2) à l’hôtel Millenium de Bamako. Cette rencontre a été une occasion pour les participants de débattre les défis et problématiques auxquels l’association est confrontée. Elle a enregistré la présence de tous les acteurs du sport à savoir le ministre Malien des sports M Jean Claude SIDIBE, M. Habib SISSOKO président de l’ACNOA zone 2, du président Moustapha BERAF d’Algérie et Mme Beatrice ALLEN membre du Comité International Olympic (CIO).

Selon Habib Sissoko Président de l’ACNOA zone 2 « je voudrai manifester notre reconnaissance aux hautes autorités du Mali et au gouvernement de la République pour leur engagement pour la cause du football Malien. Cela est un geste de solidarité africaine et un attachement à l’intégration sous régionale tels que mentionnés dans la constitution du Mali et sans cesse traduits en actes concrets. Ces acquis sont par l’instance de l’ACNOA zone 2. En ce qui concerne la nouvelle période, nous devons exiger les perspectives 2019, 2020. » dit-il. Pour lui, il faudrait mettre l’accent sur le renforcement des actions envers la zone2 de l’ACNOA.
Moustapha Beraf, membre de l’ACNOA de l’Algérie n’a pas caché envers président de la République et son gouvernement « je voudrai exprimer notre reconnaissance au président de la République Ibrahim Boubacar KEITA pour son combat et ses bonnes actions à l’endroit du sport surtout pour la cause de l’ACNOA » a-t- il affirmé.
Pour sa part le ministre des sports M Jean Claude SIDIBE affirme que « La collaboration entre les CNO et les gouvernements dans le cadre du développement du sport en général est un impératif et une nécessité qui nous engage à ressort nos rangs pour la complémentarité de nos missions et la convergence de nos objectifs. Cet exercice devrait nous permettre d’évaluer le chemin parcouru et d’envisager les perspectives de 2019 et de 2020 » a- t –il affirmé, le Sidibé. Et de dire que « cette assemblée générale atteste que l’avenir peut être envisagé avec sérénité, car je demeure convaincu de votre dynamique à vous surpasse, de la volonté qui vous anime pour un réel rayonnement de l’ACNOA au-delà de nos frontières africaines » dit-il.
En saluant les actions du président Moustapha BERAF de l’Algérie et lui rendant hommage, Habib SISSOKO laisse entendre ceci « votre pays, l’Algérie a toujours offert au Mali, les effets bénéfiques de la solidarité africaine, et pour notre part, en matière de sport. Cette coopération fraternelle a nourri une grande amitié entre les dirigeants. La fraternité de combat pour la liberté et la dignité contre l’oppression coloniale renforce cette amitié » a- t- il rendu hommage.
La vision « un projet –un pays » pour les deux (2) prochaines années, participe de la logique de partage des responsabilités et des sacrifices. Chacun doit avoir cela à l’esprit. La réalisation de cette vision aura l’avantage de faire rayonner notre zone auprès de nos pays respectifs et des autorités politique. C’est pourquoi, pour garantir ce projet, l’adoption des programmes doit se faire en fonction de l’intérêt des pays, avec en toile de fond les moyens de mise en œuvre. Dans cette vue, la collaboration étroite de nos CNO avec les instances sportives nationales et les départements en charge des sports doit être constamment recherché.
Daouda Bakary KONE

Source : Croissanceafrique.com

Articles relatives

1 COMMENT

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité