Mali: Les prix à la consommation des produits de première nécessité sont restés stables dans l’ensemble par rapport à la semaine dernière.

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Le comité de veille pour l’approvisionnement du pays en produits de première nécessité s’est réuni en session hebdomadaire dans la salle de réunion de la DGCC.
L’ordre du jour a porté sur la validation du compte rendu de la réunion passée, le point de l’approvisionnement du pays en produits de première nécessité et de l’évolution des prix sur les différents marchés. À l’issue de la réunion, il a été constaté ce qui suit:

Les prix à la consommation des autres produits de première nécessité sont restés stables dans l’ensemble par rapport à la semaine dernière.
Par rapport au mois passé, les prix moyens des produits de première nécessité sont restés stables dans l’ensemble. Cependant, ceux du riz local, du maïs, du sorgho et de l’huile ont enregistré des baisses respectivement de 1%, 5%, 5% et 8%.
Comparativement à la même période de l’année passée, les prix moyens ont connu une baisse pour tous les produits de première nécessité, sauf le riz importé et l’aliment bétail qui ont subi une hausse respectivement de 4% et 2%.
Cette semaine, les stocks disponibles sur le territoire couvrent 25 jours de consommation pour le riz, 239 jours pour le sucre, 50 jours pour le lait en poudre, 100 jours pour la farine de blé et 20 jours pour l’huile alimentaire.
Par rapport à la semaine écoulée, le taux de couverture a augmenté de 1 jour pour le riz et 02 jours pour le lait en poudre. Par contre ils sont baissés de 34 jours pour le sucre et 06 jours pour la farine de blé tandis que celui de l’huile alimentaire est resté stable.
Les stocks disponibles sur le territoire sont supérieurs aux seuils d’alerte respectifs, évalués à 43.350 tonnes pour le riz, 20.642 tonnes pour le sucre, 744 tonnes pour le lait en poudre, 2.532 tonnes pour l’huile alimentaire et 699 tonnes pour la farine de blé.

A titre de rappel, en vue d’assurer un suivi régulier de l’approvisionnement du pays en produits de première nécessité, un comité de veille composé de la Direction Générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence, de l’Observatoire du Marché Agricole, de l’Office Nationale des Produits Agricoles du Mali, de la Direction Nationale des Transports Terrestres, Maritimes et Fluviaux, de la Direction Générale des Douanes , de la Direction Nationale des Productions et Industries Animales, de la Direction Nationale de la Pêche, se réunit hebdomadairement pour faire le point de l’évolution des prix et des stocks des produits de première nécessité.

Des comités de veille régionaux ont été installés au niveau de toutes les régions administratives du Mali.
Les structures de la Direction Générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence procèdent au suivi régulier du marché pour le respect des mesures prises notamment en veillant à la disponibilité des produits, à l’application des prix consensuels fixés à l’issue des subventions octroyées par l’Etat et à la qualité des produits.

Daouda Bakary Koné

Source : Croissanceafrique.com

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité