COMMUNIQUE SUR LES QUESTIONS DU DDR DANS LE CENTRE DU MALI


Le mouvement Dan Na Ambassagou a appris avec beaucoup de retenu la
volonté manifeste du gouvernement du Mali à accélérer le processus du DDR
en cours au centre du Mali sans le consensus des acteurs sur le terrain.
Le mouvement Dan Na Ambassagou, iŶfoƌŵe l’opiŶioŶ ŶatioŶale et
iŶteƌŶatioŶale Ƌu’il Ŷ’est pas disposé à participer à cette opération sous sa
forme actuelle, car une paix durable ne se décrète pas, mais se négocie. Les
conditions actuelles ne sont pas assez favorables pour procéder à un DDR juste
et fructueux. Nous peŶsoŶs Ƌu’il faut d’aďoƌd désaƌŵeƌ les Đœuƌs avaŶt de
désarmer les mains.
Par conséquent, le mouvement Dan Na Ambassagou exhorte le
gouvernement du Mali à :

  • l’ideŶtifiĐatioŶ et la maitrise de tous les acteurs sur le terrain,
  • au pré-cantonnement partiel de toutes les milices,
  • au dialogue direct et franc avec toutes les milices,
  • l’élaďoƌatioŶ d’uŶ mémorandum,
  • la sigŶatuƌe d’uŶ aĐĐoƌd de paidž,
  • au désarmement de toutes les milices au même moment,
  • l’iŶtégƌatioŶ et la réinsertion socioéconomique de tous les combattants
    et
  • au cantonnement général
    Le mouvement Dan Na Ambassagou prend en témoin l’opiŶioŶ ŶatioŶale et
    internationale, que le paLJs DogoŶ est viĐtiŵe d’uŶ véritable complot de
    déstaďilisatioŶ et d’edžteƌŵiŶatioŶ organisé par certains peuls soutenus par des
    terroristes. Face à cette situation incontrôlée par nos autorités, le peuple du

pays Dogon a été forcé à se défendre pour sa survie d’où la création du
mouvement Dan Na Ambassagou. Evitons donc l’aŵalgaŵe, car les Dogons
sont les premières victimes de cette insécurité expressément créée et
entretenue malheureusement par nos voisins.
Le mouvement Dan Na Ambassagou est respectueux de ses engagements avec
le gouvernement du Mali et ses partenaires, dans le cadre du cessez le feu et le
DDR et reste ouvert au dialogue avec tous les acteurs et les partenaires dans le
cadre de la recherche de paix et de cohésion sociale dans le Pays Dogon et
dans le reste du Mali.
AUSSI,
Le mouvement Dan Na Ambassagou condamne une fois de plus, avec la
dernière énergie les attaques lâches et barbares de Koulhogon et de
Ogossagou et rejette toute accusation faisant croire que ses hommes sont à
l’oƌigiŶe de Đes actes regrettables.
IŶfoƌŵe l’opiŶioŶ ŶatioŶale et iŶteƌŶatioŶale Ƌu’il Ŷ’est pas auteuƌ de Đes
attaques malheureuses.
Présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes et
souhaite prompt rétablissement aux blessés.
Condamne les agressions et les arrestations ciblées contre les chasseurs et les
paisibles populations du pays Dogon.
Demande la libération immédiate et sans conditions des chasseurs
arbitrairement détenus.
Exhorte le gouvernement du Mali et ses partenaires à diligenter une enquête
impartiale et approfondie pour traquer et punir les auteurs de ces crimes.

Fait à Bamako le lundi 8 avril 2019
P. DAN NA AMBASSAGOU
Le porte-parole
Marcelin GUENGUERE

Par Croissanceafrique. com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *