Egypte: le FMI prévoit une croissance économique de 5,5% en 2019 et de 5,9% en 2020

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

(Agence Ecofin) – Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé, dans un rapport publié le 9 avril, que l’économie égyptienne devrait enregistrer une croissance de 5,5% en 2019,  soit un taux identique aux estimations de l’institution datant d’octobre dernier, et de 5,9% en 2020.

Dans son rapport intitulé «Perspectives de l’économie mondiale», le fonds a également légèrement relevé ses prévisions d’inflation pour 2019, qui sont passées de 14% à 14,5%.  Il prévoit cependant une baisse de l’inflation en 2020, à 12,3%.

Le chômage devrait, quant à lui, tomber à 9,6% en 2019, contre 10,9% l’an dernier.

En 2018, le PIB de l’Egypte avait progressé de 5,3%, alors que l’inflation s’est située  à 20,9%.

L’Egypte a lancé en 2016, des réformes destinées à relancer son économie exsangue par les troubles consécutifs à la chute du régime du président Hosni Moubarak en 2011, en contrepartie d’un programme d’aide de 12 milliards de dollars du FMI

Ces réformes, parmi lesquelles figurent une dévaluation sévère de la monnaie nationale, des coupes dans les subventions énergétiques et l’instauration d’une taxe sur la valeur ajoutée, ont permis de revigorer les finances publiques du pays et doper la croissance économique, tout en engendrant une montée en flèche de l’inflation et de la pauvreté.

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité