Kenya : création d’un hub de croissance verte en collaboration avec 4 pays européens

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Agence Ecofin) – La Kenya Association of Manufacturers (KAM) a lancé, en association avec plusieurs pays européens, un « Green Hub » pour faire face aux défis climatiques auxquels est confronté le Kenya. Les pays partenaires, que sont le Danemark, la Finlande, la Norvège et la Suisse, fourniront la connaissance technologique et les innovations qui faciliteront la mutation vers une croissance économique verte.

« La croissance verte est réalisable si la volonté politique l’accompagne. Nous pensons que notre connaissance technique et nos solutions joueront un rôle important dans le cheminement vers une croissance écologique. La préservation de notre environnement ne s’oppose pas à la croissance économique. Mieux, la croissance verte a un impact positif sur la création d’emplois, car elle est un moteur important du développement de la force de travail pour les jeunes », a affirmé Erik Lundberg, l’ambassadeur de la Finlande près le Kenya.

Selon le responsable, le « Green Hub » accélérera la croissance écologique du Kenya en facilitant la collaboration entre le secteur public et le secteur privé, en promouvant les solutions des pays de l’Europe du Nord et en fournissant un appui pour l’élaboration de projets bancables.

« Le Kenya est un pionnier pour de nombreux pays dans le développement de politiques et de cadres réglementaires pour une croissance verte. Nous aurons besoin de trouver des solutions à la fois pour les individus et pour les industries. Il nous faudra également arriver à un point de convergence où la technologie, les innovations, et les politiques de développement profiteront à la fois à l’économie et à l’environnement », a affirmé Geoffrey Wahungu (photo), le directeur général de l’Autorité nationale de gestion de l’environnement du Kenya.

Gwladys Johnson Akinocho

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité