Mohamed Bagayoko, Président du Mali English Clubs’ Council (MECC): Un leader atypique au service du Mali

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Réputé comme étant un jeune dynamique, talentueux et dévoué à la cause de la jeunesse Malienne, Mohamed Bagayoko serait ‘’l’homme qu’il faut à la place qu’il faut’’. Conscients des charges qui l’attendent, il s’est engagé à diriger le club MECC en Septembre 2018 pour un second mandat en vue  de relever les nouveaux défis. Son leadership est sans doute, porteur d’espoir pour améliorer  l’image du dit club.

En effet, Mohamed Bagayoko est un jeune leader Malien diplômé de la (filière Anglaise Bilingue à l’Université de Bamako, âgé de 25 ans et initiateur de 14 clubs d’anglais a travers le Mali), lutte au quotidien pour orienter les Maliens principalement la jeunesse vers le leadership et la communication dans notre pays.

Ses ambitions sont très simples, promouvoir le leadership et la communication  a travers le Mali parce que indiquera-t-il, ces qualités sont non seulement indispensables pour évoluer le monde mais aussi, sources de rapprochements, d’emploi et de développement socioéconomique et politique de toute nation.

C’est pourquoi, dès son arrivée à la tête de MECC le jeune leader s’est vite s’attelé à l’employabilité des jeunes ainsi que le renforcement de leurs capacités  «  Le renforcement des capacités est l’un des facteurs clés de développement des jeunesses », a-t-il précisé

 A en croire M. Bagayoko, son premier mandat lui a permis de mieux cerner les problèmes auxquels la jeunesse Malienne fait face. Pour cela, dit-il, qu’il a pu rassembler plusieurs clubs, en vue de promouvoir la langue anglaise au Mali.

Mieux, M. Bogoyoko est un champion des vies associatives, et qu’il est membre de plusieurs regroupements de jeunes parmi lesquels, International Network of English Speakers ( INES-Mali) qui est une association de la promotion de l’éducation en générale et celui de langue anglaise en particulier, le Conseil National des Clubs d’Anglais (CNCA)  et la mise en œuvre de plusieurs clubs à l’université de Bamako à la Faculté des Lettres Langues et des Sciences du langage.

Toujours dans le cadre  de la promotion de leadership dans notre pays, le patron de Mali English Clubs’’ Council (MECC) dira que son association  a entrepris plusieurs activités.  Il s’agit entre autres, de la formation de 100 jeunes en leadership civique, le développement personnel, entrepreneuriat et technique de recherche d’emploi.

A ceux-ci s’ajoutent à l’organisation de  la Journée Nationale des clubs d’Anglais ( regroupant plus de 200 jeunes nationaux et internationaux) et des activités de formation hebdomadaires sur les débats, sessions de discussion de conversation, des présentations, des jeux et bien d’autres.

Aussi, ajoute-t-il ces  activités ont permis à des centaines de jeunes d’apprendre et d’améliorer leur niveau en Anglais autant en écrit qu’en oral et surtout, dans l’interprétation et dans la traduction « certains ont décroché des stages et d’autres de l’emploi », a-t-il félicité.

En définitif, le président de Mali English Clubs’’ Council (MECC) est un homme qui aura fait un parcours du combattant. Intelligent, doté d’un sens élevé de l’organisation, du travail bien fait et surtout d’un patriotisme que nul ne peut contester. Courtois et loyal, il est du genre qui ne se laisse ni vendre, ni acheter. Mieux, Mohamed Bagayoko ne fuit pas les défis.  Il les affronte et les gagne.

Mali English Clubs’’ Council (MECC) est en bonnes mains.

Abdoul Karim Sanogo

Source/ croissanceafrique.com

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité