Bamako face à un changement climatique combiné à un pays avec une infrastructure archaïque: Nous n’avons enregistré que 15 morts, juste 15 morts.

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Dans certains quartiers, le dégât matériel est important. Aujourd’hui, nous avons l’impression que nous faisons face à un changement climatique combiné à un pays avec une infrastructure archaïque, c’est exactement cela. c’est pourquoi, nous disons seulement que nous n’avons enregistré que 15 morts, juste 15 morts.  un bon avertissement à la faveur de nos autorités communales et administratives, le Mali est foutu déjà non? sans doute un changement de comportement s’impose face aux défis qui sont déjà énormes.

De fortes pluies se sont abattues sur Bamako et environnants cette nuit. Ces intempéries ont provoqué des inondations dans plusieurs quartiers. De nombreuses familles sont sinistrées et se sont retrouvées sans abris. Selon le gouvernement, au moins 15 personnes ont trouvé la mort dans ces inondations.

Il fait état de quinzaine de personnes décédées, dont 06 à Niamakoro, 06 à Kalaban-Coro, 02 à Missabougou et 01 à Faladiè. A ce bilan il faut ajouter 2 blessés. En plus des quartiers ayant enregistré des cas de décès, d’autres ont été submergés. Il s’agit entre autres, de Banconi, Daoudabougou, Bacodjicoroni, Tièbani et Kabala, Yirimadio, Kalaban-Coura et Sotuba.

Depuis hier (jeudi), des équipes de recherche et de sauvetage sont d’ores et déjà sur le terrain pour porter secours aux populations en détresse. Selon un communiqué du gouvernement, une réunion d’urgence de la Plateforme nationale de Réduction des Risques et Catastrophes a été tenue ce jour à 09 heures. Elle était coprésidée par les ministres de la sécurité et de la protection civile, de la Solidarité et de Lutte contre la Pauvreté, de la Santé et des Affaires sociales, de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable.

« En cette douloureuse circonstance, le Gouvernement présente ses condoléances aux familles des disparus et souhaite prompt rétablissement aux blessés », note le communiqué, qui exhorte les populations à observer les mesures de prudence qui s’imposent en ce début d’hivernage. Toute évolution de la situation sera communiquée ultérieurement, ajoute le gouvernement.

Source: Studio Tamani /croissanceafrique

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité