UEMOA: Le Mali a abrite la première réunion du de la chambre consulaire Régionale (CCR).

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Ce mercredi le 29 mai 2019, s’est déroulée à Bamako la cérémonie d’ouverture de la première réunion du de la chambre consulaire Régionale (CCR) de l’union économique et élargie aux présidents des commissions techniques et Ad’hoc dans la salle de conférence de l’hôtel salam. C’était en présence du ministre du de l’industrie et du commerce M. Mohamed AG Erlaf, du président de la chambre de commerce et d’industrie du Mali M. Youssouf BATHILY et plusieurs acteurs venant de la zone UEMOA.

Dans son d’ouverture le président de la chambre de commerce et d’industrie du Mali M. Youssouf BATHIYLI affirme que « le choix de Bamako pour qu’on puisse débattre des pistes de solution et de progrès qui seront à l’actif de notre chambre consulaire Régionale (CCR-UEMOA) pour le développement socio-économique de notre sous région« , a-t-il dit.

C’est pourquoi, le défis auquel notre communauté de destin fait face aujourd’hui, exige plus d’engagement, plus de créativité et plus d’innovation. Il est largement partagé pour préserver les acquis réalisés, accélérer un processus d’intégration sous régionale et consolider le marché commun de l’UEMOA.

Malgré les efforts consentis par la chambre consulaire régionale, il y a du faible taux des échanges intra-communautaires qui s’explique ainsi: la non complémentarité ou la non compétitivité dans notre espace,les nombreux goulots d’étranglement pour les échanges, les distorsions en matière de concurrence et, en particulier, des difficultés pour beaucoup d’entreprises à savoir accès aux marchés publics de certains pays de l’Union pour le manque de capacités techniques et financières, entre autres.

Notons que le président de la CCIM, à profiter de l’occasion pour attirer l’attention du ministre de l’industrie et du commerce Mohamed AG ERLAF sur la signature de l’accord de la zone de libre échange continental africain (ZLECAF) par nos Etats le 21 mars 2018 à Kigali (Rwanda) par les pays de l’union Africaine.

Daouda B KONE

Source: Croissanceafrique.com

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité