Mali, recrudescence au Pays Dogon “Le mouvement Baguiné Sô, accuse le gouvernement”, dixit!

32 Views


Mouvement pointe du doigt au gouvernement Malien d’être responsable de l’attaque de Sobane Dah.
Suite à l’attaque de Sobane Dah, survenue, dimanche 09 juin 2019 qui a occasionné plusieurs d’une certaine de morts. Le mouvement Baguiné Sô, a tenu un point de presse, jeudi 13 juin 2019 à la maison des jeunes pour dénoncer cette atrocité, barbarie, inhumaine sur la population innocente de Sobane Dah dans la commune de Sangha.
Le président de l’association Baguiné Sô, Hamidou Djimdé, a montré sa désolation combien son cœur pleure pour cette atrocité ‹‹ C’est avec un coeur meurtri que je prends la.parole devant vous. Les mots sont insignifiants pour qualifier le but de cette rencontre. ‹‹
Nous sommes attristés ! Nous sommes affligés ! Nous sommes anéantis ! ››, a-t-il gémi .
Nonobstant cette terreur, Djimdé a exprimé la détermination de la jeunesse Dogon dans sa lutte de ramener la paix au Pays Dogon ‹‹ Mais, nous sommes également plus que jamais déterminés à poursuivre le combat et à honorer la mémoire de nos parents lâchement assassinés à Sobane Khou ou encore appelé Sobane Dah.››
‹‹Sobane Khou, village martyr
Sobane Khou, désormais village fantôme, victime de la barbarie humaine ››, a-t-il déploré.
‹‹ Ce petit village attaqué par des dizaines d’hommes lourdement armés sa raison aucune en tirant à bout portant sur tout ce qui bougeait. Par ailleurs, les animaux domestiques aussi n’ont pas été épargnés ››, a-t-il dit
Il rappelle au gouverneur ‹‹ croque-mort ›› de la leçon qu’il a reçu ‹‹ Monsieur le Gouverneur, je dirais plutôt Monsieur l’ex Gouverneur, apprenez que tous les faits ne sont pas à falsifier.›› Il a remercié M. le maire Ali TOGO.
‹‹ Nous avons des indices et des suspects qui pourront être mis à la disposition des enquêteurs ››, a-t-il affirmé.
Ils demandent aux autorités compétentes de prendre des dispositions contre certains de nos compatriotes qui ont occupé hautes fonctions dans ce pays et qui aujourd’hui tiennent des propos très inquiétants.
Ainsi a-t-il reformulé les recommandations pour sortir de crise: Rappeler certains chefs militaires à l’ordre car certains d’entre eux ont des agendas cachés; redéployer avec tous les acteurs de cette crise; Désarmer systématiquement tous les détenteurs d’armes de guerre; arrêter et punir les acteurs de cette barbarie.
Le mouvement Baguiné Sô, accuse le gouvernement du Mali d’être responsable de cette attaque dû à son incapacité de sécuriser cette zone.

Amadoun Alphagalo

Source : croissanceafrique.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *