Maroc: le Haut-commissariat au plan table sur une croissance économique à 2,7% en 2019 et à 3,7% en 2020

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

(Agence Ecofin) – Le Maroc s’attend à enregistrer une croissance économique de 2,7 en 2019 et 3,7% en 2020. C’est ce que rapporte le site d’information Yabiladi qui cite le Haut-commissariat marocain au plan (HCP). Cette perspective de croissance, en recul, est essentiellement liée à une mauvaise performance du secteur agricole marocain.

D’après le HCP, la production céréalière du pays devrait reculer de 40% cette année par rapport à 2018. Ce qui amènerait le secteur primaire à « dégager une valeur ajoutée en repli de 2,1%, contribuant négativement à la croissance du Produit intérieur brut (PIB) de 0,3 point en 2019, au lieu d’une contribution positive de 0,3 point une année auparavant ».

Cette nouvelle prévision s’inscrit dans le même sillage que celle de la Banque centrale du pays. Quelques semaines plus tôt, celle-ci prévoyait en effet un ralentissement de la croissance économique à 2,8% en 2019 contre 3% l’année passée.

Cependant, le HCP indique que les autres secteurs de l’économie devraient enregistrer des performances en hausse. Les activités non agricoles devraient croître de 3,2% en 2019 contre 2,8% en 2018. La croissance du secteur secondaire est prévue pour atteindre les 3,5% cette année contre 3% en 2018, tandis que celle du secteur tertiaire est prévue à  3% contre 2,7% l’année dernière.

Notons que les prévisions tablent également sur une hausse de la dette publique globale à 81,3% du PIB en 2019 et à 80,7% l’année prochaine alors que le déficit budgétaire est prévu à respectivement 3,6% et 3,7%.  

Moutiou Adjibi Nourou

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité