Mali : Fortes soumissions des investisseurs aux obligations du trésor de l’Etat

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Les investisseurs opérant sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) ont montré le 31 juillet 2019 un véritable engouement pour l’émission  d’obligations assimilables du trésor (OAT) à 3 ans organisée par la Direction nationale du trésor et de la comptabilité publique du Mali en partenariat avec l’Agence UMOA-Titres.

A l’issue de cette opération d’adjudication, les responsables de  l’agence UMOA-Titres ont répertorié 50,621 milliards de FCFA (soit 75,931 millions d’euros) sous forme de soumissions globales alors que l’émetteur ne sollicitait que 20 milliards de FCFA (soit 30 millions d’euros). Les intentions d’émission d’OAT émises par les autorités Maliennes au titre du troisième trimestre 2019 se situent à105 milliards de FCFA (soit 157,500 millions d’euros)

Le taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions est 253,11%.

Le montant des soumissions retenu par l’émetteur est de 22 milliards de FCFA, soit un taux d’absorption de 43,46%.

Cette somme levée est assortie à un taux moyen pondéré de 9924 et un taux marginal de 9875. Quant au rendement moyen pondéré, il est assez intéressant, se situant à 6,45%

Les titres émis par le trésor public malien sont remboursables le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au premier août 2022. En revanche, le paiement des intérêts se fera à un taux d’intérêt de 6,15% dès la première année.

Albert Savana

Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.


https://www.financialafrik.com/2019/07/31/mali-fortes-soumissions-des-investisseurs-aux-obligations-du-tresor-de-letat/

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité