Ministère de l’aménagement du territoire et de la population au Mali : le constat d’une mauvaise sensibilisation et communication sur RGPH5

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.


C’était exactement mardi, 21 mai 2019, sur le terrain « Chaba » de Lafiabougou, a été procédé par le Ministère de l’aménagement du territoire et la population à travers l’Institut National de la Statistique (Instat), au lancement officielle de Cartographie du cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH5).
C’est un travail qui couvre sur tout l’étendue du territoire malien. Financé à hauteur 22, 6 milliards de Francs CFA par l’État du Mali et certains partenaires.
Ainsi, le dénombrement de la première concession, ce même jour (chez feu El Hadji San Brouma Traoré Lafiabougou). Les travaux proprement dits ont démarré le 17 juin 2019 dans le district de Bamako. Après Bamako, les agents géographes ont été mutés dans les régions qui sont : Kayes, Koulikoro, Sikasso et Ségou. Il est constaté qu’à l’arrivée des agents dans leur zone affectée respective, il aurait des complications dans ces localités, faute de ne avoir l’information sur le RGPH5. Ces complications n’auraient être que la mauvaise sensibilisation et communication et d’information au préalable. Selon nos sources très proches, qu’à l’arrivé des agents dans les communautés mutées, la population ignorait que le recensement était en cours à plus forte raison l’arrivée de ces agents. Chose incroyable, en est que même les chefs de quartier ou de village devant lesquels, les agents cartographes doivent se présenter pour déposer leurs bagages, ces derniers même ne sont au courant de ce fameux recensement. Peut-on compter sur la bonne réussite de ce RGPH5 ? Dans cette situation, étant donné que la population qui est sensé recevoir les agents cartographes ne sont au courant de rien concernant ce recensement, il serait fort probable que ce recensement ait succès escompté, dans l’attente de l’État malien et les partenaires. Cependant, dans le recrutement des personnels, il aurait les chargés à la sensibilisation à l’information et à la communication. Peut-on s’interroger que si les personnels au titre du poste de chargée à l’information, à la sensibilisation et a la communication n’ont-ils été recrutés, ou les chargés de ce poste n’ont pas pu assurer leur tâche ? Sinon n’y’aurait-il pas de sérieux problèmes, étant donné que les informations ont mal passé ?
Hamadoun Alphagalo

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité