ENVIRONNEMENT: L’ONG Mali développement s’engage avec les “Gilets verts”

142 Views

Par Sory I Konaté -19 août 2019

Pour protéger l‘environnement et assainir le Mali, les autorités ont lancé samedi dernier le mouvement “Les Gilets verts” à Bamako. Engagées dans le même combat, l’ONG Mali développement et l’Organisation Maroc-Afrique (Oma-Section Mali) soutiennent le mouvement.

Plus d’une centaine de femmes. C’est la forte mobilisation faite par l’ONG Mali développement pour le lancement du mouvement “Gilets verts” à Bamako. Les femmes de Moribabougou, de N’Gabakoro, de Sala, de Koulikoro; ont répondu présent à cause de l’intervention de l’ONG dans leur localité. Elles étaient aussi accompagnées par la présidente de l’Association Tous à l’école au Mali (Talem), Mme Brunin Niamé Fatoumata.

La présidente de l’ONG, Mme sanglier Niagalé Mariam, a salué l’initiative du ministre Housseini A. Guindo. Selon elle, son ONG ne pouvait pas rester en marge de cette grande mobilisation patriotique regroupant des jeunes, des hommes, des femmes, des associations, des ONG, des religieux, des chasseurs, des chefs coutumiers, des leaders d’opinion, des volontaires, des bénévoles et des anonymes dévoués à la cause de l’environnement.pub

“Nous sommes tous concerné et ce combat, nous le menons depuis longtemps. Nous soutiendrons donc toutes les actions visant à améliorer la qualité de notre cadre de vie et à préserver les bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement”, a-t-elle rappelé.

Avant d’exprimer sa fierté car, révèle-t-elle, l’initiative vient renforcer quelques actions phares de son ONG que sont : les campagnes de salubrité, l’organisation des journées de sensibilisation à l’endroit des ménages sur les questions liées à l’environnement et à l’assainissement pour l’éveil des consciences, etc.

Créée depuis plusieurs années, l’ONG Mali développement participe à l’essor économique du pays à travers l’implication des femmes à tous les niveaux de la vie socio-économique. Elle a organisé des journées de sensibilisation et de formations de celles-ci, crée des bosquets pour les femmes et appui plusieurs associations féminine dans la zone de Koulikoro.

Sory I. Konaté

30minutes.net

19 août 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *