Les Pays-Bas allouent 28 millions $ à la résilience des systèmes alimentaires au Soudan, en Somalie et au Soudan du Sud

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Le Royaume des Pays-Bas vient d’accorder un financement de 28 millions $ pour le renforcement de la résilience des chaînes de production agricole de la Somalie, du Soudan et du Soudan du Sud.

Ce financement ira au profit du programme de renforcement de la résilience des systèmes alimentaires dans les crises prolongées (FNS REPRO), mis en œuvre par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). L’objectif du programme est de démontrer que les interventions de développement, centrées sur le renforcement des moyens de subsistance à long terme peuvent être menées à grande échelle, même dans les régions aux situations instables.

« Les pays et les régions affectés par des crises prolongées sont souvent dépendants de l’aide humanitaire et décrits comme des zones où le développement agricole et rural ne peut intervenir à grande échelle. Notre travail consiste à démontrer que cela est faux. Nous savons que cela est possible. C’est pourquoi ce projet comprend un programme d’apprentissage qui aidera à analyser les exemples de réussites qui peuvent être répliqués dans d’autres communautés confrontées aux mêmes défis », a affirmé Qu Dongyu (photo, droite), le directeur général de la FAO.

« Il s’agit d’un grand pas en avant, dans le cadre de nos efforts collaboratifs qui font suite à la résolution du Conseil de sécurité de l’année dernière portant sur les conflits et la sécurité alimentaire. Grâce au FNS-REPRO, nous adopterons une nouvelle manière de travailler dans les contextes humanitaires, une méthode qui reconnaîtra que les initiatives de développement rural sur le long terme – même en situation d’instabilité prolongée – ont un rôle considérable  à jouer dans la prévention et l’atténuation des crises alimentaires », a affirmé, pour sa part, Sigrid Kaag (photo, gauche), la ministre néerlandaise du Commerce extérieur et de la Coopération pour le Développement. A suivre LE LIENS EN BAS

https://www.agenceecofin.com/social/2509-69515-les-pays-bas-allouent-28-millions-a-la-resilience-des-systemes-alimentaires-au-soudan-en-somalie-et-au-soudan-du-sud

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité