Mali: Trois jours de deuil national, IBK a fait de la mise en condition des FAMas sa priorité.

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Il s’agit d’un pilier important de la gouvernance IBK, l’armée n’a jamais été aussi une préoccupation que ces dernières années. Le chef de l’État a fait de la mise en condition de notre défense sa priorité.

Entre équipements, formation et augmentation de salaire, IBK croit à la vitalité des FAMa. Un plan d’investissement de 1230,565 milliards de F CFA 2015-2019 financé par le budget national du Mali. Dans le cadre de la réforme et de reconstruction de la nouvelle armée nationale, d’importants efforts étaient fournis.

Des engagements prisent depuis 2013, sont axés sur la réforme des outils de défense !

Par exemple en prêtant serment le 4 septembre 2013, IBK a pris l’engagement de redonner à notre outil de défense son lustre d’antan, l’objectif visé étant de restructurer nos Forces armées et de sécurité pour en faire une armée véritablement professionnelle, entièrement dédiée à la protection du territoire et des citoyens, et respectueuse des droits de l’Homme. Certes, beaucoup reste à faire mais le chef de l’État qu’est IBK, reste un support favori de l’armée Malienne.

Ce n’est point de secret de polichinelle!

Ici, pas question d’un secret de polichinelle, car pour qui connaît l’armée malienne, elle était en lambeau : absence totale d’avions militaires, grand déficit en équipement militaires et de transports, tenues militaires insuffisantes, morale des troupes au plus bas, niveau de formation de compétences et de formation des militaires très bas. Le Mali était plongée dans un conflit de nature asymétrique caractérisé par le terrorisme, le radicalisme religieux, le narcotrafic et la criminalité transfrontalière. Rire, mais il faut reconnaître les efforts consentis et encouragé les forces Armées Maliennes.

La loi d’orientation militaire, l’initiative vient d’IBK, une décision originale à lui seul!

Ensuite, IBK reste sur sa position, à un moment donné, il imposait de mener deux réformes majeures : Il s’agit de l’adoption d’un nouveau concept de sécurité et la redéfinition du rôle et des missions des forces armées. Face à toutes ces difficultés et afin de concrétiser sa volonté de doter le Mali d’un outil de défense capable de relever les nombreux défis sécuritaires du moment, le président Ibrahim Boubacar Kéita a initié la toute première « Loi d’orientation et de programmation militaire (LOPM) de l’histoire du Mali en 2015. »

Un immense Investissements pour l’armée Maliennes!

Cette loi met en œuvre un immense investissement pour l’armée, d’un montant de 1230,563 milliards F CFA sur la période 2015-2019 répartis comme suit : 427,6 milliards de F CFA pour les investissements (34,75 %), 443 milliards de F CFA pour le fonctionnement (35,97 %) et 360,4 milliards de F CFA pour le personnel (29,29 %). La LOPM a permis notamment : l’amélioration du cadre de vie et de travail des militaires : revalorisation salariale, 10 000 nouveaux recrutements, indemnité compensatrice de logement.

Daouda Bakary Koné

Source : Croissanceafrique.com

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité