Côte d’Ivoire : 165 milliards de FCFA dans les caisses du trésor public

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique de la Côte d’Ivoire a levé jeudi 3 octobre 2019, un montant de 165 milliards de FCFA (247,500 millions d’euros)  sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) à l’issue de son émission simultanée d’obligations assimilables du trésor (OAT) à 3 et 5 ans ans,  ont annoncé les responsable de l’agence UMOA-Titres basée à Dakar.

Le montant mis en adjudication était de 150 milliards de FCFA. Mais au terme de l’opération, l’Agence UMOA-Titres a répertorié 169,829 milliards de FCFA de soumissions globales provenant des investisseurs, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 113,22%.

L’émetteur a retenu 165 milliards de FCFA et rejeté les 4,830 milliards de FCFA restants, soit un taux d’absorption de 97,16%.

Le prix moyen pondéré pour les OAT à 3ans s’est situé à 9788 et le prix marginal à 9750. Quant au rendement moyen pondéré pour ces mêmes titres, il est de 6,70%.

Concernant les OAT à 5ans, le prix moyen pondéré s’est situé à 9745, le prix marginal à 9700 alors que le rendement moyen pondéré est à 6,61%.

Selon l’agence UMOA-Titres, le remboursement des OAT à 3 ans se fera le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 4 octobre 2022. Quant au paiement des intérêts, l’émetteur s’est engagé à l’effectuer à un taux de 5,90% l’an dès la première année.

Concernant les OAT à 5 ans, leur remboursement se fera le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 4 octobre 2024. Par contre le paiement des intérêts se fera à un taux de 6% l’an dès la première année.

https://www.financialafrik.com/2019/10/03/cote-divoire-165-milliards-de-fcfa-dans-les-caisses-du-tresor-public/

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité