Namibie : le Fonds vert pour le climat alloue 8,4 millions $ pour améliorer la résilience climatique

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

En Namibie, le Fonds d’investissement environnemental (EIF) a obtenu un financement de 8,4 millions $ du Fonds vert pour le climat. Ce financement ira au profit des projets de résilience aux changements climatiques en cours dans le pays.

« Les jeunes sont les plus touchés par les changements climatiques. Raison pour laquelle, nous avons trouvé des mécanismes de financement et des programmes différents. Nous financerons des projets de démarrage principalement […] dans les domaines des énergies renouvelables, des infrastructures de l’eau », a affirmé Benedict Libanda, le directeur général de l’EIF.

La Namibie dispose d’une forte ressource en énergie solaire avec 300 jours d’ensoleillement par an. Elle compte s’appuyer sur cette ressource pour améliorer l’accès de ses populations à l’électricité. Dans le même temps, cette caractéristique propice à l’énergie solaire l’expose à des périodes de sécheresse qui rendent difficile l’accès à l’eau. Face à ce défi, le gouvernement s’est engagé sur la voie du traitement des eaux usées en vue de leur utilisation.

Gwladys Johnson Akinocho

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité