La création d’un organisme de gestion des bassins transfrontaliers incluant le Congo, le Gabon, le Cameroun et la Guinée équatoriale franchit un nouveau cap

23 Views

Le projet de création d’un organisme de gestion des bassins transfrontaliers de l’Ogooué, du Ntem, du Komo, de la Nyanga, du Woleu et du Mouni, situés entre le Gabon, le Cameroun, le Congo et la Guinée équatoriale semble au stade de sa finalisation.

Le secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) vient d’entamer une série d’ateliers nationaux de validation du projet de convention portant création de cette structure.

Du 7 au 8 octobre, le Congo a ouvert le bal. Durant ces travaux, tenus à Brazzaville, la capitale du pays, le projet de convention a été examiné sur la forme et le fond avec la structure focale nationale du Congo. Une réflexion a également été entamée sur les outils d’opérationnalisation de cette convention en fonction des attentes des acteurs clés.

Au nom du ministère de l’Energie, Yannick Lionel Nkodia, représentant le ministre empêché, a réitéré l’entière disponibilité et l’engagement du Congo à ne ménager aucun effort dans le processus de la mise en place de l’organisme de gestion des bassins transfrontaliers. suivez le liens pour la suite:

https://www.agenceecofin.com/actualites-gestion-publique/1110-70017-la-creation-d-un-organisme-de-gestion-des-bassins-transfrontaliers-incluant-le-congo-le-gabon-le-cameroun-et-la-guinee-equatoriale-franchit-un-nouveau-cap

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *