Mali: La Mine d’or de YATELA-SA transformée désormais en Société d’État

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Sur le rapport du ministre de l’Économie et des Finances, le Conseil des Ministres présidé par le premier ministre Dr Boubou Cissé a adopté: des projets de texte relatifs à l’approbation du contrat de cession des actions de la société d’exploitation des Mines d’Or de YATELA-SA et sa transformation en Société d’Etat. C’etait ce mercredi 23 octobre 2019.

La Société d’exploitation des Mines d’or de YATELA-SA est une société d’économie mixte de droit malien disposant d’un permis d’exploitation de l’or, de l’argent et des substances connexes et platinoïdes sur le périmètre de YATELA, dans le Cercle de Kayes.

Le capital social de cette société est détenu à 20% par l’Etat et à 80% par la société SADEX, filiale du Groupe sud-africain AngloGold Ashanti Limited et du Groupe canadien IAMGold Corporation.

L’exploitation de cette mine a contribué à l’économie nationale et locale à hauteur de 383 milliards 445 millions de francs CFA de sa création au 31 décembre 2018.

Toutefois, la société SADEX a décidé de se retirer pour des raisons techniques et de fermer la mine alors que les réserves ne sont pas totalement épuisées.

Afin d’éviter cette fermeture et de sauvegarder les emplois, l’Etat a conclu un contrat de cession d’actions avec la société SADEX et la société YATELA-SA.

Ce contrat prévoit la création d’une société d’Etat par le rachat de la totalité des actions détenues par la société d’économie mixte YATELA-SA.

Les projets de texte adoptés consacrent l’approbation du contrat de cession des actions et la création de la société d’Etat dénommée Société d’Exploitation des Mines d’or de YATELA-SA.

  1. des projets de décret portant approbation des marchés relatifs aux travaux de construction de la Maison de la Radio et Télévision du Mali à Kati Sananfara (Lots n°1 et n°2).

Les marchés sont conclus entre le Gouvernement de la République du Mali et l’entreprise COMATEXIBAT pour un délai d’exécution de 30 mois et pour un montant toutes taxes comprises de :

  • 6 milliards 483 millions 816 mille 385 francs CFA pour le lot n° 1 ;
  • 3 milliards 299 millions 602 mille 488 francs CFA pour le lot n°2.

La construction de la Maison de la Radio et Télévision du Mali contribuera à améliorer les capacités techniques et opérationnelles de l’ORTM.

Le financement du marché est assuré par le budget de l’ORTM sur les exercices budgétaires 2019, 2020 et 2021.

  1. un projet de décret portant approbation du marché relatif au recrutement d’un consultant pour l’assistance technique à la maitrise d’ouvrage du Projet d’Appui au Développement Economique des Territoires ruraux des régions de Ségou et Tombouctou.

Le marché est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et le Groupement CA17 International / ARP Développement / ID-Sahel-SARL, pour un montant, hors taxes de 2 milliards 665 millions 683 mille 304 francs CFA et un délai d’exécution de 48 mois.

Les prestations du Consultant contribueront à renforcer les capacités des différents acteurs intervenant dans l’exécution du Projet d’Appui au Développement économique des Territoires ruraux des régions de Ségou et Tombouctou en termes, notamment d’élaboration, d’exécution et de suivi-évaluation de politiques publiques.

Notions que le financement du marché est assuré par l’Agence française de Développement.

Daouda Bakary Koné

Source : Croissanceafrique.com

Articles relatives

1 COMMENT

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité