Mali, Marathon 2020 de la JCI Bamako Elite : La 2ème édition délocalisée à Kati dans le cadre de la Rentrée solennelle

27 Views


En marge de la 25ème Rentrée solennelle de la Jeune Chambre Internationale du Mali (Organisation Nationale), tenue à Kati, la Jeune Chambre Internationale Bamako Elite (Organisation Locale), a réalisé la 2ème édition de son projet dénommé « Marathon, course vers la paix ». La compétition a mis aux prises, une vingtaine des coureurs professionnels de la catégorie Hommes et Femmes et plus d’une cinquantaine d’amateurs sur une distance de 7 kilomètres.


L’activité s’est déroulée dans la matinée du samedi 18 janvier 2020, sous l’égide du président national, Moustapha Sanogo, en présence du président Local 2020 des Elites, du directeur de projet, Mamadou Sangaré et un parterre des jeunes.
En effet, le Marathon, en tant que tel, peut être compris comme une épreuve de course à pied de grand fond, d’une distance de 42,195 Kilomètres de route. Dans le sens figuré, c’est comme une compétition, une séance, une négociation…Dans ce cas d’espèce c’est une initiative d’une organisation locale (JCI Bamako Elite) de la JCI Mali qui vise à regrouper plusieurs jeunes autour d’une activité sportive pour promouvoir la paix au Mali.
Le choix de la ville de Kati, est stratégique, selon le président Mahamane Yattara. Pour lui, plus de 500 jeunes sont venus de tous les coins du Mali dans le cadre d’une manifestation nationale de la Jeune Chambre Internationale du Mali notamment la Rentrée solennelle. Donc, cela est une occasion de faire impliquer beaucoup de jeunes en vue d’un retour définitif de la paix au pays.
Il s’agit pour eux, d’après Yattara, de passer un message aux plus hautes autorités, que les jeunes les accompagnent et soutiennent pour toutes actions, ou toutes initiatives allant dans le sens de la promotion de la paix et surtout de montrer la voie vers la paix à travers la cohésion sociale. Le directeur du projet, Mamadou Sangaré se dit très satisfait grâce à la grande mobilisation faite autour de l’édition. Sa plus grande satisfaction, c’est surtout au niveau des anciens combattants qui se sont levés très tôt le matin pour contribuer à la marche. De nombreux jeunes aussi se sont mobilisés. Pour Sangaré cela prouve à suffisance qu’il y a de l’espoir, car les jeunes se sont appropriés le message.
A l’issue des épreuves, Kassim Sangaré a remporté la première place dans la catégorie Homme, et quant à la catégorie Femme, la première place est revenue à Adiara Diarra. A noter que les trois premiers de chaque catégorie ont été symboliquement récompensés.
Par D.Keita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *