Législatives Mars 2020: M.Niaga DIOP Président des jeunes du PACP ne sera pas candidat

Lisez sa declaration ci-dessous

« Je ne serai plus candidat en Commune V pour ces législatives.

J’ai décidé de renoncer à ma candidature aux législatives à venir.

Il y a de cela un an et quelques mois que j’avais annoncé ma candidature aux législatives de Novembre 2018, qui hélas ont été reportées deux fois.

Cette candidature avait suscité un fort engouement non seulement au niveau de la jeunesse PACP mais aussi celle malienne. Des personnes de bonne volonté avaient pris fait et cause pour ma candidature. Je ne cesserai de les remercier.

Ma candidature avait pour but d’amorcer l’insertion d’une bonne dose de leadership jeune au sein de l’hémicycle malien et de tenter de porter des propositions comme une loi sur les énergies renouvelables, un guichet fiscal environnemental et une loi sur le financement des campagnes électorales.

Cette candidature était aussi motivée par la redéfinition du rôle du député comme un ambassadeur et un avocat pour la Commune V.

La circonscription électorale de la Commune V est certes un gros enjeu politique où des dinausores politiques règnent en commensales mais suscitait en moi un optimisme inébranlable pour chambouler ce paysage politique d’un autre temps. La Commune V mérite un leadership d’un type nouveau. Et un autre jeune du PACP prendra la relève.

Je décide en toute conscience de mettre en parenthèse cette candidature aux législatives pour le moment pour des raisons purement professionnelles. En effet, j’ai décidé de prioriser ma carrière professionnelle nouvellement insufflée par mon poste de Responsable à la Communication et à la Formation Continue à l’Université Privée Ahmed Baba. J’occupe ce poste actuellement à Niamey au Niger où nous ouvrirons un campus en février.

Je compte me consacrer entièrement et pleinement à ce poste ô combien si passionnant. Je suis dans mon univers. Et je compte aider au mieux l’UPAB à atteindre nos defis à nous confiés.

Je ne quitte nullement la scène politique. Je serai encore un militant de l’extérieur comme je l’ai été en Chine et aux États-unis tout en demeurant un militant de l’intérieur grâce à la magie des réseaux sociaux.

J’ai une grosse pensée pour mon mentor politique Yeah Samake avec qui je partage une vie et un combat. Son soutien à mon égard pour cette aventure est un soutien qu’un père politique a pour son fils politique. Je consacrerai mon combat sur les réseaux sociaux pour son élection comme Député.

Je rends un vibrant hommage aux cadres du PACP notamment Mory Samake qui n’a cessé d’apporter son soutien à notre jeunesse.

Dans ces moments, j’ai une forte pensée pour mes camarades jeunes du PACP. Nous avons entamé une redynamisation incroyable avec de belles perspectives. Je pars avec l’esprit tranquille car mes amis vont relever ces défis. Je suis fier de notre jeunesse PACP, qui pour moi, est le symbole de la résilience, de l’engagement et de la fidélité au combat. Cette jeunesse est la meilleure. C’est un luxe et une chance pour moi de la conduire. Le BNJ PACP continuera à œuvrer grâce aux supers membres. Rien ne s’arrêtera car nous avons opté pour un leadership collectif et non individuel.

Je termine en saluant tous ceux qui ont supporté ma candidature notamment Ibrahima Koné et bien d’autres. Ce n’est que partie remise.

I will back. In Shaa Allah.

Niaga Diop
Président du Bureau National des Jeunes du PACP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *