Comité d’Organisation du Dialogue National Inclusif au Mali: Pourquoi le président Cheick Sidi DIARRA veut démissionner?

Au Mali tout le monde sait que le Président de la République Ibrahim Boubacar KEITA a nommé l’Amabassadeur Cheick Sidi Diarra en qualité du président du comite d’organisation du dialogue National inclusif. Et sans doute, c’est le même IBK, qui a procédé à la mise en place de ce comité d’organisation. En principe, le chef de l’Etat est l’autorité qui peut proceder à l’abrogation du même decret afin de mettre fin non à non seulement aux missions confiées au président Cheick Sidi Diarra mais aussi aux membres de son bureau.

Selon une source concordante,ce qui explique la précipitation de l’Ambassadeur Cheick Sidi Dairra qui a reçu tous les éloges du Chef de l’état aux travaux du Dialogue, à aller à la sauvette est très simple. « En réalité, le Premier Ministre Boubou Cissé a tous mis en œuvre pour lui mettre le bâton dans les roue. D’abord, il a systematiquement, retiré ses missions et afin de leurs confiés au Triumvirat. Le premier ministre s’est penche sur le triumvirat« , a-t-elle dit, sous l’anonymat.

Ensuite, le comité n’a même pas de budget fixe. « Puis le budget du comité d’organisation n’existait presque pas et la hierarchie a rejeté plusieurs propositions qui ont été formulées par le Comite et celà, à toutes les étapes du Dialogue« , Et de dire que « la gestion des recommandations pertinentes formulées par les communes, cercles et les région ont été détournées sous l’instruction du premier ministre Boubou Cissé et celà, à partir de leur destination« , a-t-elle revelé.


Pour lui, « Boubou Cissé a arrêté le budget au comité d’organisation qui devrait pourtant, continuer à travailler logiquement pour préparer les réformes institutionnelles et constitutionnelles« , a-t-elle revelée.

A cela, au refus du premier Dr Boubou Cissé de rencontrer Cheick Sidi Diarra afin discuter sur des problèmatiques axées sur des orientations qui tournent autours de la reforme institutionnelle mais aussi sur des questions d’entente nationnale.

Alors, en homme digne, respectuex, vertuex comme le Président du Comité d’organisation du Dialogue national inclusif l’Ambassadeur Cheick Sidi Diarra n’a pas tardé. Notre source, nous affirme que Cheick Ssidi Diarra s’est decidé avec effet immediat d’adresser une correspondance au Premier Ministre Dr Boubou Cissé pour lui notifier la fin de ses missions et celle de son Comité », a-t-elle revèlé, notre source.

Au grand plaisir de favoriser le Triumvirat, qui rêve de conduire les réformes institutionnelles et constitutionnelles formulées dans les recommandations du Dialogue national inclusif au Mali.

Une autre face de notre Premier ministre Boubou Cissé. Sinon comment un chef du gouvernement peut gérer un pays de la sorte. Surtout, une gestion basée sur le favoritisme. « En réalité le premier ministre Boubou Cissé n’arrange rien, depuis près de deux mois, alors que le comité continue de fonctionner », a-t-elle conclu.

Zangouna Koné

Source: Croissanceafrique.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *