Mali-JCI Bamako Etoile : Les grands chantiers du mandat 2020


La construction des salles de classe à Sékokoto (Kita) du projet « Souris-moi ». Le forum RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) et le Forum Ciwalolo Koura-Plus. Voilà les trois projets phares de la mandature 2020 de la Jeune Chambre Internationale Bamako Etoile, placée sous la houlette du président local, Houssény Yaro.


C’est lors de la première assemblée générale ordinaire de l’Organisation locale, tenue le 5 février dernier au gouvernorat du district de Bamako que le président Yaro a dévoilé le programme du plan d’action très riche en activités. Avec une équipe (Comité Directeur Local) de 20 personnes, le mandat sera donc placé sous le thème « L’éducation à la citoyenneté, un moyen efficace d’arriver à une paix durable et à la cohésion sociale au Mali».
Neuf domaines clés sont repartis entre cinq axes qui sont : Impacter, Motiver, Investir, Collaborer et connecter. Sous la direction de Cheickna Shamir Sow, le domaine Croissance, Motivation et Gestion de l’effectif, a pour objectif principal, de recruter des membres de qualité engagés et de connecter les anciens membres aux nouveaux. Cela à travers les projets tels que : N’Teri (une activité de coaching), E-Coaching (une activité de partage d’expériences), Lologrin (une rencontre avec les observateurs pour des questions d’orientation), Académie Lolo Koura (organiser une académie avec la Jeune Chambre Internationale Bamako Ciwara et la Jeune Chambre Internationale universitaire Bamako Etoile).

« Construction des salles…»

Parmi les neuf domaines, on retient cinq notamment actions communautaires, Affaires et partenariat, Individuel, Internationalisme, et Croissance-Motivation-Gestion de l’effectif.Concernant le domaine communautaire dirigé par Issa Diarra, il s’agit de contribuer au bien être des enfants du village de Sekokoto (Kita)et aussi susciter l’esprit de compétition entre les élèves du même village. D’où la finalisation de la construction des salles de classe, l’équipement de la bibliothèque de la même école, organiser un concours de récitation entre les élèves.
L’un des objectifs du domaine Affaires et partenariat, sous la conduite de Baradjangou Cissé est d’organiser le Forum RSE avec les entreprises, les acteurs de la société civile et les mairies de Bamako. Ce qui amène à réaliser le Forum RSE à travers la sensibilisation des élus communaux.
Organiser des séminaires, des « afterwork » et des sessions de formation pour les membres. Ce sont quelques objectifs du domaine individuel (Formation) piloté par Penda Dramé qui envisage d’abordde procéder à une enquête afin d’identifier les besoinsréels des membres.
Aichatou Keita, la chargée du domaine Internationalisme a en charge de mobiliser massivement les membres à participer aux activités locales, nationales et internationales. Ces cinq responsables des domaines bénéficient le titre de vice-président, tous élus pour un an.
Le commissaire aux comptes, Sidiky Dramé assure la compatibilité, la régularité et la sincérité des dépenses de l’Organisation locale conformément aux procédures administratives.
«Nous allons mettre l’accent sur le membership, la cohésion, le renforcement de capacité, l’entreprenariat, l’éducation de la petite enfance, la digitalisation de la gestion de l’Organisation, la promotion de la RSE… », ambitionne le président local, Houssény Yaro.
Deux valeureux membres de l’Organisation sont choisis comme Parrain et Marraine respectivement Ousmane Sina Diallo, sénateur de son état et Célia Dédé Dalmeida, past-présidente de 2013 de la Jeune Chambre Internationale Bamako Etoile.
Par Drissa Keita

Commentaires

    ISSA DIARRA

    (13 février 2020 - 21 h 52 min)

    Merci pour tous très cher ami Drissa Kéïta.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *