Standard Chartered finalise un deal pour mobiliser 1,46 milliard $ au profit d’un projet d’infrastructure en Tanzanie

Standard Chartered Bank a finalisé avec le gouvernement de Tanzanie, un accord de prêt de 1,46 milliard $, a-t-on appris d’un communiqué officiel du groupe bancaire. Cette ressource financière permettra au gouvernement tanzanien de réaliser le projet de construction d’une ligne de chemin de fer qui reliera la ville portuaire de Dar es Salam aux localités situées à l’intérieur du pays.

« Il existe un appétit considérable de la communauté mondiale des investisseurs pour l’Afrique, avec 80% de nos principaux clients institutionnels et d’entreprises qui utilisent notre réseau Afrique et Moyen-Orient. Pour Standard Chartered, l’Afrique reste une priorité de même que pour ses clients, et nous sommes fiers de pouvoir utiliser notre expertise pour soutenir le gouvernement de Tanzanie », a fait savoir Sunil Kaushal, le directeur général du groupe financier pour les régions Afrique et Moyen-Orient.

Standard Chartered a agi dans ce dossier comme principal arrangeur, coordinateur de l’opération au niveau international et teneur du livre des comptes de la mobilisation de ressources. Elle a reçu le soutien de plusieurs investisseurs institutionnels, notamment les agences de crédit à l’export du Danemark et de Suède. On retrouve aussi des institutions de financement du développement en Afrique comme la Banque de développement de l’Afrique australe, la Trade and Development Bank d’Afrique de l’Est et Afreximbank.

Ce deal signe un bon début d’année 2020 pour le groupe financier dans ce domaine qui est celui de la banque d’investissement. Il représente plus de la moitié de ce que Standard Chartered Bank a mobilisé en 2019 au profit des pays d’Afrique subsaharienne sur le marché international des emprunts (3,2 milliards $) ; une performance qui était déjà en baisse de 30% comparée à celle de 2018.

Standard Chartered reste tout de même un important acteur de la banque d’investissement en Afrique subsaharienne.

Idriss Linge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *