RDC/Nord-Kivu : risque de rupture totale du stock des produits pétroliers à Butembo

La fermeture de la frontière du Kenya avec la République démocratique du Congo, où il y a des « cas de contamination du Coronavirus », risque de rompre le stock des produits pétroliers à Butembo, dans la province du Nord-Kivu (Est du pays).

Le président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC/Butembo) a révélé que les instructions, observées à l’entrée et à la sortie de la République du Kenya, sont de nature à rendre difficile la vie des Congolais vivant dans l’Est du pays.

« Le Kenya est un point de passage important dans la mesure où il constitue une des rares zones de transit des marchandises qui viennent de l’Asie pour le Nord-Kivu, et surtout pour la ville de Butembo qui s’approvisionne en produits pétroliers à partir de ce pays. En cas de radicalisation des mesures d’accès dans ce pays, le stock des produits pétroliers sera voué à une rupture totale qui entrainera des conséquences incalculables », prévient une source proche de la FEC/Butembo).

En effet, le président kényan Uhuru Kenyatta a annoncé, dimanche 14 mars 2020, que son gouvernement suspendait tous les déplacements en provenance des pays où au moins un cas de contamination au Coronavirus a été confirmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *