Mohamed Mahmoud Ould Ibrahim (Mahmudu Omar) a introduit plusieurs médias maliens dans l’erreur, en accusant l’homme d’affaire Hassan ZEIN pour rien, juste des mensonges grotesques

Il y ‘a plusieurs année criminel international Mohamed Mahmoud Ould Ibrahim (Mahmudu Omar), non moins Omar ne cesse de porter des accusations absurdes et fallacieuses contre Hassan Zein, opérateur économique de son état et résidant à West Legon, à Acrra(Ghana), parce que tout simplement ce dernier a joué un rôle capital dans son inculpation pour viol sur une fille mineure âgée de 13 ans du nom de Anoud Jibril Yousef Al Salami.

Pour se venger d’Hassan Zein qui a conduit à son inculpation, ce maliano-yéménite, portant plusieurs noms et nationalités comme l’indiquent ses différents passeports dont il est titulaire, orchestre une campagne médiatique de dénigrement dans le but de détruire sa réputation durement acquise.

 L’inculpation a permis de mettre à nu les activités frauduleuses, illicites et criminelles menés au Mali et au Ghana et ailleurs de Omar résidant quelque part dans le quartier Spintex/ Tema com 18 au Ghana qui se dit malien et déclarant évoluer dans le milieu du transport malien. C’est dire que cet homme est une véritable menace pour la sécurité nationale. Ce qui explique qu’il est activement recherché par Interpol depuis plusieurs mois. Vu l’ampleur de la chose, ce dernier impliquera une brochette de médias crédibles maliens dans son combat sans donner le maximum de détaille à son réseau de médias dont notre médias croissanceafrique.com

fakenews

C’est pourquoi, à son tour l’homme d’affaires M. Hassan Zein a lancé une attaque cinglante contre certains réseaux de médias au Mali dont le site croissanceafrique.com. Selon plusieur médias ghanéens « Au cours des derniers mois, certaines plateformes médiatiques dans ledit pays ont systématiquement réprimandé l’homme d’affaires sans raison apparente. Malgré leurs pratiques irresponsables visant à diffamer le personnage de M. Zein, les autorités maliennes n’ont rien fait pour rappeler à l’ordre les maisons de presse concernées. D’innombrables lettres au ministère malien des Affaires étrangères et à l’ambassade du Ghana et de Bamako se sont révélées vaines », ont-ils mentionné.

fakenews



Selon notre confères de kyfilla.com « Les actes des auteurs ont, dans une large mesure, affecté négativement l’homme d’affaires, ses entreprises ainsi que sa famille. L’homme d’affaires découragé a déclaré : « Je suis surpris que les autorités maliennes n’aient rien fait contre ce que je qualifie de journalisme irresponsable. Leurs reportages divers sont une honte pour le journalisme », a-t-il révélé dans sa parution du 09 mai 2020.

Mohamed Mahmoud Ould Ibrahim (Mahmudu Omar)

Vu la violation de la liberté de l’éthique et déontologie journalistique notre rédaction après une réunion commune entre les membres de ladite société ont décidé en toute responsabilité de retirer les articles commandité contre l’homme d’affaire Hassan ZEIN, parce que tout simplement selon notre enquête, il n’est impliqué dans aucune affaire pareille.   

Les activités frauduleuses de Mohamed Mahmoud Ould Ibrahim, mises à nu !

Selon notre confrères du site bamada.net « Face à l’inertie de la directrice générale du département des enquêtes criminelles(CID), le pot aux roses fut découvert petit à petit sur les activités de Mohamed Mahmoud Ould Ibrahim. Il ressort de nos investigations, que celui qui se cache sous le titre de transporteur est une véritable menace pour la sécurité nationale du Mali et du Ghana et de toute la sous-région en général. En effet l’homme exploite un syndicat impliqué dans la cyber fraude, l’arnaque à l’impression de devises (principalement en dollars américains), le paiement anticipé, la fraude aux visas et le racket de passeports entre plusieurs autres crimes présumés pour lui et son syndicat« , révèle notre confrere.

Le même site publia encore que « pour ce faire ils fabriquent et / ou fournissent de faux passeports du Ghana, du Mali, du Niger, du Bénin, de la Côte-d’Ivoire  et du Togo, ainsi que d’autres pays à leurs clients souhaités (principalement des personnes de nationalité africaine, européenne, asiatique ou arabe d’origine et / ou d’autres criminels)« .

En outre, dans le cadre de la cyber fraude, l’arnaque à l’or, des faux dollars et des arnaques de paiement anticipé,  Omar et sa bande organisée ont réussi à escroquer des milliers de personnes à travers le monde entier. D’ailleurs  ses complices Béninois dont le chef de bande Kikissagbe Godonou Bernard alias KGB, sont actuellement emprisonnés et purgent des peines nécessaires.

Et depuis Omar est en fuite et ses victimes parcourent le sous-continent de l’Afrique de l’Ouest à la recherche de lui et, c’est ce qui l’a conduit au Ghana. Pour ceux qui ne le savent pas c’est ce même Mohamed Mahmoud Ould Ibrahim dit Omar serait à l’origine de l’assassinat d’un envoyé américain, ambassadeur de son état en Libye et revendiquées par les nébuleuses organisations terroristes dirigées par Oussama Ben Laden et de Boko Haram. Et cela avait été rapporté par nos confrères des journaux  d’Aïr Info et du Républicain.

Notons que depuis plusieurs mois, ce dangereux homme est activement recherché par Interpol pour ses activités frauduleuses, illicites et criminelles menés au Mali et au Ghana et particulièrement dans les pays arabes.

Daouda Bakary KONE/Croissanceafrique.COM


										  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *