Bloqué par Alger, Total renonce aux actifs d’Occidental Petroleum au Ghana

Le major Total annonce l’annulation de son projet d’acquisition des actifs d’Occidental Petroleum au Ghana. Dans son communiqué du lundi 18 mai, la compagnie rappelle que l’accord portait sur un montant de 8,8 milliards de dollars conclu entre Total et Occidental sur les actifs d’Anadarko au Mozambique, au Ghana, en Algérie et en Afrique du Sud.

En août 2019, Total et Occidental ont signé un Purchase and Sale Agreement (SPA) en vue de l’acquisition des actifs africains d’Anadarko. Dans le cadre de ce contrat, Total et Occidental ont finalisé l’acquisition par Total des actifs au Mozambique et en Afrique du Sud.
Le SPA prévoyait que la cession des actifs du Ghana soit conditionnée à la réalisation de la cession des actifs algériens. Occidental a informé Total que, dans le cadre d’un accord avec les autorités algériennes sur le transfert des intérêts d‘Anadarko à Occidental, Occidental ne serait pas en mesure de céder ses intérêts en Algérie.
Compte tenu de l’environnement extraordinaire auquel le Groupe fait face, et du caractère non-opéré des intérêts de Occidental au Ghana, Total a décidé de ne pas poursuivre la réalisation de l’acquisition des actifs au Ghana et ainsi de préserver les marges de manœuvre financières du Groupe. suivez la suite de l’article à travers ce liens ci-dessous:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *