Mali: Selon Adam DICKO pour satisfaire la clientèle « l’EDM doit passer le pas, corriger les lacunes, enfermer les corrompus et virer les incompétents »

Par croissanceafrique

“EDM SA est une entreprise commerciale. De ce fait, elle doit se donner les moyens de sa politique et respecter son cahier de charge. Si elle ne peut pas y arriver il faudra trouver des alternatives, quitte à lui retirer son monopole. Il est prouvé que la concurrence des offres commerciales profite aux consommateurs.Les conditions dont vous parlez ne sont pas un motif pour se contenter du service lamentable et supporter l’insupportable.

EDM ne doit pas ignorer les conditions dans lesquelles vivent les maliens en plein ramadan, dans la chaleur, le semi-confinement et l’obscurité. Combien d’appareils électroménagers sont partis hors service à cause des baisses de tension ? Combien de denrées alimentaires sont perdus à cause des coupures d’électricité ? Combien de millions perdus par les entreprises à cause des heures de travail non-effectifs pour cause de délestage ? Et pourtant les factures sont payées et les ISAGO sont payés par avance.

Un moment donné il faut passer le pas, corriger les lacunes, enfermer les corrompus et virer les incompétents.Une reforme du secteur énergétique est plus qu’une nécessité. À l’analyse des manquements de EDM SA qui s’accroissent d’année en année, il semble évident que cette entreprise ne peut pas répondre au besoin des ménages et des entreprises.“

NB: le titre est de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *