Mohamed Ould Ibrahim et son fils doivent cesser ses diffamations sans fondement contre l’homme d’affaire Ghanéen M.Hassan ZEIN : ce ne sont que des méchancetés gratuites

Depuis presque trois ans consécutifs, de grandes machinations de Mohammed Mahamoud Ibrahim et de son père Mohamed Ould Ibrahim, ont été détecté par les compagnons et les branches de l’hommes d’affaires ghaneen Hassan ZEIN. Ils ont tenté sans succès de diffamer un homme d’affaires ghanéen, M. Hassan Zein et ses partenaires depuis que l’homme d’affaires (M. Zein) a découvert leur criminalité douteuse et leurs actes diaboliques. Appeler populairement appelés Amar (Abuhaidar) et Omar (Abuamar), n’a pas oublié de mener son combat fantoche contre ce privilège pardon ce richissime homme d’affaires Hassan ZEIN, qui a développé ces relations professionnelles et personnelles dans plusieurs milieux économiques d’Afrique de l’Ouest et d’ailleurs. Parce que tout simplement ils oublient que ce qu’ils font relève d’une méchanceté gratuite envers un homme serviable et loyal comme l’homme d’affaire Hassan ZEIN.

L’homme d’affaire Hassan ZEIN est un homme de la vérité contrairement par rapport aux médias originaux qui ont manigancé dans leurs lignes éditoriales. En effet, ceux-ci révèlent d’une pure méchanceté et mensonge sans scrupule. Dans un combat pareil, il faudra à un moment donné, essayer de faire la différence entre la vérité et le mensonge voire la méchanceté tel fut le cas de notre rédaction. Nous avons choisi le coté de la vérité parce que tout simplement l’homme d’affaire M. Hassan ZEIN est du côté de la pure vérité vérifiable à travers ce qu’on a vu dans les médias ghanéens. Ceux-ci sont différents de nos versions que nous avons eu copie depuis un long moment. Choisissez le bon côté pour que jaillir la vérité car dieu aime la vérité.

Il y’a une année, des médias en complicité de (Mahamoud Mohamed et Mohamed Ould Ibrahim) ont réussi à duper un homme d’affaires turc à hauteur de plusieurs millions de dollars à Bamako au Mali. Selon le journal en ligne « GHANA MODERN » « Une vidéo à cet effet l’a capturé (Omar) dans le scandale des faux dollars avec le magnat des affaires turc. Dans ce scandale d’un million de dollars, ils ont traité un homme d’affaires turc sous de faux prétextes ; se faisant passer pour le vice-président de la République du Mali et le fils se faisant passer pour le ministre de l’intérieur du Mali. Ils ont rapidement déménagé à Abidjan, Accra et Lomé après avoir dupé l’homme d’affaires turc, ce qui a incité ce dernier à les poursuivre à Accra mais a échoué dans sa tentative. Et malgré un mandat d’arrêt émis contre eux, leurs liens présumés avec le président du Mali et certains responsables en place les rendent intouchables. Les Maliens qui font la navette entre le Ghana, le Togo, la Côte d’Ivoire, le Niger, le Burkina Faso et leur pays natal auraient dupé d’innombrables ressortissants arabes de partout dans le monde arabe, des ressortissants africains, des ressortissants européens, des citoyens américains et le récent arnaque la Mauritanie. Des actes entrepris sous des faux prétextes », revèle notre confrère du ghana modern.

 Il est apparu qu’ils seraient à l’origine d’une publication des « journaux dont à cause de la confraternité nous allons taire leurs noms. Ceux-ci étaient dans la logique de la diffamation de l’homme d’affaire Hassan   M. Zein. En conséquence, les avocats de M. Zein Justice Abdulai Esq ont écrit au journal Le Toguna et à Afrikinfosmail.com pour se rétracter et s’excuser pour l’histoire cuisinée ou faire face à une action en justice. Une action de justice qui a d’ailleurs été eu au tribunal de la commune 4 du district de Bamako (Mali), même si nous ignorons les retombées de ce procès, a eu lieu quand même ! comme pour dire que la vérité reste la vérité. Elle est divine et sacrée.

A suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *