Gaz naturel liquéfié : le Cameroun en négociations avec Golar et Gazprom pour augmenter la production

La Société nationale des hydrocarbures (SNH) donne, ce mois de mai, un peu plus de détails sur son projet d’extension en cours du méthanier Hilli Episeyo, l’unité flottante de liquéfaction de gaz naturel (FLNG), au large de Kribi, dans le Sud-Cameroun.

La Société révèle que grâce à son partenaire franco-britannique Perenco, le Cameroun est entré en négociations avec Golar (britannique) et Gazprom (russe), en rapport avec l’extension de la durée de vie du Hilli Episeyo, dont la fin du projet d’exploitation est envisagée pour 2026.

Les négociations entre les parties concernent aussi l’accélération de la production de GNL (Gaz naturel liquéfié) au travers de cette unité flottante opérée par Golar. Ce qui pourrait revaloriser la production de GNL à Kribi où la quantité totale exportée en 2019 est évaluée à 1,2 million de tonnes.

À en croire la SNH, la prolongation de la durée de vie du Hilli Episeyo peut être rendue possible grâce à une nouvelle découverte d’hydrocarbures. Ainsi, la SNH envisage de construire un pipeline entre les champs gaziers connus dans la zone de Rio Del Rey et le Hilli Episeyo, ou alors déplacer l’unité flottante de liquéfaction pour développer lesdits champs.

S.A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *