Madagascar : le fonctionnement optimal du futur barrage de Volobe (120 MW) menacé par la dégradation de la forêt

A Madagascar, l’entrée en service de la centrale hydroélectrique de Volobe (120 MW) pourrait être compromise en raison de l’insuffisance de la ressource hydrique, rapporte l’Express de Madagascar. Le fleuve Ivondro qui accueille l’infrastructure risque fort de ne pas être alimenté comme il faut par ses affluents que sont les fleuves Onibe, Namandrahana et Ivoloina entre autres.

En effet ces fleuves qui constituent le réseau hydraulique de la région d’Atsinanana découlent de la forêt du Corridor d’Ankeniheny Zahamena (CAZ) qui subit actuellement d’importants stress. Elle est en effet victime d’un défrichement massif auquel s’ajoute une extraction minière illicite.

« L’écosystème est menacé et voit sa couverture forestière se réduire à vue d’œil. La disparition progressive des forêts a pour conséquence la raréfaction des pluies. Les rivières voient ainsi leur débit diminuer considérablement et par conséquent, leur force », affirme Lionel Armando Tezena, le directeur régional de l’Environnement et du développement durable pour Atsinanana.

Gwladys Johnson Akinocho

Lire aussi:

04/12/2018 – Madagascar se dote d’une cartographie des sites hydroélectriques pour accélérer la diversification de son mix énergétique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *