Mauritanie: Hamoud M’Hamed à la tête de Société des Mines de Mauritanie

Le président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani a nommé, jeudi 29 mai, Hamoud M’Hamed au poste de directeur général de la Société des Mines de Mauritanie, une entité publique dédiée aux mines semi industrielles et artisanales créée en mars dernier suite au regain d’intérêt pour les activités d’exploitation aurifère semi-industrielles et artisanales en Mauritanie.

L’intéressé qui vient d’épuiser son second mandat à la tête de la Haute autorité de la presse et de l’audiovisuel (HAPA) devient le premier DG de la Société des mines de Mauritanie connue sous l’acronyme arabe de Maaden. Hamoud M’Hamed va devoir gérer une structure dont la mission empiète sur les plates bandes du ministère des Mines. La nouvelle société aura pour mission «d’accorder les permis nécessaires pour l’exercice des activités liées à la mine artisanale ; semi industrielle ainsi que l’encadrement technique des activités d’exploitation artisanale aurifère et des autres minerais de la petite exploitation minière ; et de s’assurer de la fin de l’utilisation du mercure pour traiter le minerai et contribuer à la mise en place de normes et critères réglementant l’usage des produits chimiques».

La mise en place d’une telle société figurait parmi les priorités du Mohamed Cheikh Ould Ghazouani qui s’est engagé à élargir la sphère de prospection pour que le plus grand nombre de Mauritaniens puissent en profiter. Reste à savoir si la ligne de démarcation entre Maaden et la Direction des mines du ministère du Pétrole de l’Energie et des Mines tiendra longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *