Affaire des lanceurs d’alerte à la BAD: Akinwumi ADESSINA obtient la bénédiction du président Muhammadu Buhari

Selon nos confrères de Financialafrik « le feuilleton de la Banque Africaine de Développement (BAD) prend des tournures diplomatiques. A la suite de sa ministre des Finances, Zainab Ahmed, qui s’était opposée à l’injonction du secrétaire d’Etat américain au Trésor, de diligenter une enquête, c’est autour du président Muhammadu Buhari de s’immiscer dans le dossier« 

« Je resterai à tes côtés”, a déclaré l’ancien général de l’Armée, connu pour une fibre nationaliste particulièrement sensible. La déclaration a été faite à la présidence(State House), le 2 juin 2020, à la fin d’une courte de visite du président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Akinwumi Adesina. ” Celui-ci repart rassuré du soutien de son pays, premier actionnaire de la BAD, precise financialafrik dans sa publication du mardi 02 mai 2020.

Pour le journaliste Adama WAde, MUhamadou BOUARI declare que “En 2015, lorsque vous deviez être élu pour le premier mandat, j’ai écrit à tous les dirigeants africains pour vous recommander le poste. Pourtant, vous étiez ministre du Parti démocratique populaire (PDP) et j’appartenais au Congrès progressiste (APC), donc je refuserais mon soutien. Je resterai cohérent avec vous, car personne n’a mis en cause la décision de vous soutenir que j’avais prise au nom du Nigéria », a déclaré le président Buhari.

Daouda Bakary KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *