TCHAD: Un général de brigade dégradé et radié par le Idriss Deby INTNO

Au terme du décret n°1221 du 09 juin 2020, le général de brigade Ahmat Koussou Moursal (ID: 92852033) des Forces Armées et de Sécurité est cassé au grade de soldat de 2ème classe, et rayé des effectifs des Forces armées et de sécurité.

« L’intéressé n’aura pas droit ni à la pension et à la solde de réforme, ni à une quelconque prime d’indemnité compensatoire », selon le décret du chef de l’État.

Une lettre ouverte au chef de l’État

Cette lourde sanction intervient cinq jours après la publication d’une lettre ouverte adressée au chef de l’État Idriss Déby, diffusée sur les réseaux sociaux.

Dans une longue lettre ouverte datée du 4 juin 2020, ce militaire de formation reproche notamment au chef de l’État d’avoir abandonné ses compagnons de lutte.

Qui est le général Ahmat Koussou Moursal ?

Né le 1er janvier 1961 à Bitkine, au Guéra, Ahmat Koussou Moursal a notamment étudié à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ex-ENAM, actuelle ENA), à N’Djamena.

Il est titulaire d’un brevet d’infanterie commando au centre Kotakoli, en RDC.

Il a occupé plusieurs postes de responsabilités : directeur adjoint des services de pension de l’ANT, directeur des services administratifs et financiers de l’Armée Nationale Tchadienne, aide de camp du Président Idriss Déby, et directeur des services administratifs et financiers de la Garde Républicaine (DIRSAF-GR).

Ahmat Koussou Moursal a également été préfet, directeur général 2ème adjoint de Gendarmerie et secrétaire particulier adjoint du Président de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *