La loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong donnera plus de marge de développement à « Un pays, deux systèmes », selon Patrick Nip

Le 26 juin, Patrick Nip, secrétaire du Bureau de la fonction publique de Hong Kong, a déclaré dans une interview exclusive accordée à un journaliste de CMG que la mise en place de la loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong démontre de la sollicitude pour Hong Kong. La loi de Hong Kong sur la sécurité nationale revêt une grande importance pour sa prospérité et sa stabilité à long terme et donnera plus de marge de développement à « Un pays, deux systèmes ».

Il a déclaré que lors des turbulences liées aux amendements l’année dernière, certains extrémistes avaient promu « l’indépendance de Hong Kong », attaqué les institutions centrales à Hong Kong et mené des actions violentes, qui ont gravement compromis l’état de droit dans sa société. Dans la tourmente des amendements, certains fonctionnaires ont appelé à un rassemblement pour s’opposer aux amendements, ce qui a eu un impact très grave.

Patrick Nip a déclaré que la situation était en effet très grave. Les fonctionnaires de Hong Kong se doivent d’être dévoués à leur fonction et rester responsables envers le gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong. Il est impératif que les fonctionnaires demeurent pleinement fidèles à l’actuel chef de l’exécutif et au gouvernement. Par conséquent, la législation sur la sécurité nationale vise à éliminer les lacunes de la loi au niveau national. Elle est également très importante pour la prospérité et la stabilité à long terme de Hong Kong, ainsi qu’à la mise en œuvre du principe dit d’« Un pays, deux systèmes ».

Patrick Nip a déclaré que cette législation a pour l’objectif d’attaquer un petit nombre de personnes qui mettent en danger la sécurité nationale et protéger les droits et libertés légitimes de la plupart des gens.

Patrick Nip a indiqué que la législation sur la sécurité nationale prend les quatre types de crimes graves pour cible et que le principe et l’objectif de cette loi sont très clairs. La loi va continuer de protéger les droits des Hongkongais dans la liberté de parole et d’expression. Parallèlement, nous devons nous acquitter de nos responsabilités et obligations dues.

Patrick Nip a exprimé que la législation sur la sécurité nationale est un amour et une sollicitude de l’Etat pour Hong Kong, ce qui incarne de manière complète un soutien ferme au principe d’« Un pays, deux systèmes », pour être plus stable et aller plus loin.

Patrick Nip a déclaré que le gouvernement central soutenait fermement la mise en œuvre d’« Un pays, deux systèmes ». Toutes les mesures qui sont propices au développement de Hong Kong, à la promotion de l’économie et à l’amélioration des moyens de subsistance des populations sont pleinement soutenues par le gouvernement central tant qu’elles sont nécessaires. Au cours des 20 dernières années et à différentes étapes, le gouvernement central a apporté tout son soutien à certains problèmes auxquels Hong Kong était confrontés, qu’ils soient économiques, ou vitals en matière des moyens de subsistance, etc. Par conséquent, la sécurité nationale est une ligne de base à respecter. Tant que nous la respectons, le gouvernement central peut être rassuré de la sécurité et la souveraineté nationales. Dans le même temps, il faut que le gouvernement de Hong Kong s’acquitte bien de sa propre responsabilité constitutionnelle. Cela peut offrir en fait plus de l’espace pour le développement d’« Un pays, deux systèmes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *