La Chine est le premier fournisseur de bourses d’études universitaires aux Africains

Le gouvernement chinois est le premier fournisseur de bourses d’études universitaires à l’Afrique. Le rapport annuel de l’Unesco « Inclusion et Education » révèle que le pays asiatique a prévu d’offrir 12 000 bourses aux étudiants africains au cours de la prochaine année.

Le nombre de bourses d’études de la Chine destinées à l’Afrique est supérieur à celui des principaux gouvernements occidentaux réunis. Selon les données recueillies par l’Unesco, le gouvernement britannique offre environ 1100 bourses annuelles aux étudiants africains, tandis que les gouvernements allemand et français offrent environ 600 programmes chacun.

L’Afrique du Sud, la Russie, la Turquie, l’Egypte, l’Inde et le Japon sont les autres principaux fournisseurs gouvernementaux de bourses d’études universitaires aux Africains.

L’Unesco souligne par ailleurs dans son analyse que les bourses sont en majorité destinées à financer des études universitaires des bénéficiaires dans les pays fournisseurs plutôt qu’à fournir aux étudiants des places dans des universités africaines ; ce qui contribuerait à renforcer les institutions.

Les organisations internationales figurent également parmi les plus grands fournisseurs de bourses en Afrique. Il s’agit notamment du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés, l’Union africaine, l’Union européenne et la Banque mondiale.

Les entreprises y compris les entreprises publiques et les fondations d’entreprises sont également de gros investisseurs de programmes de formation en Afrique. La Fondation MasterCard et Absa Bank contribuent à 95% de toutes les bourses des entreprises.

Vanessa Ngono Atangana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *