Nature: Géoglyphes, les énigmes de l’Histoire

Un géoglyphe (du grec gê, terre, et gluphein, graver) désigne en archéologie un grand dessin à même le sol, parfois sur plusieurs kilomètres, pouvant être réalisé en positif par entassement de pierres, gravier ou de terre, ou inversement, en négatif, par enlèvement de ces derniers. Certains géoglyphes datent de l’Antiquité, comme les lignes de Nazca au Pérou, mais d’autres sont plus récents, voire contemporains lorsqu’il s’agit de « land art ». Il est parfois difficile d’identifier les créateurs des géoglyphes et encore plus d’expliquer leurs intentions.

Zangouna KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *